Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Les miracles de Jésus : À comprendre au sens propre ou au sens figuré ?

par
Maîtrise en sciences économiques (Université Laval),Doctorat (Université de Tunis)
Partagez cet article

Peu importe la date, que sa naissance ait eu lieu un soir de Noël, un 6 janvier, voire à tout autre moment de l'année, il n'en demeure pas moins que Jésus, fils de Marie, occupe une place particulière dans le Coran, comme le témoigne plusieurs versets qui lui sont consacrés. Parmi les plus beaux récits coraniques, ceux qui énoncent ses miracles :

"Et quand Dieu dira: «Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t’enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l’Evangile ! Tu fabriquais de l’argile comme une forme d’oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts..." Coran. S5 - V110. 

Mais comment interpréter aujourd’hui ces versets ? 

Pour un non-croyant en effet, ces miracles semblent invraisemblables, voir même irrecevables par un esprit cartésien. 

Mais s’ils s’agissaient de métaphores?

Redonner la vue à un aveugle, peut faire référence à la capacité de Jésus d’aider les égarés à retrouver le Droit Chemin:

"(…) Et quand Jésus apporta les preuves, il dit: «Je suis venu à vous avec la sagesse et pour vous expliquer certains de vos sujets de désaccord. Craignez Dieu donc et obéissez-moi. Dieu est en vérité mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc. Voilà un droit chemin»." Coran. S43 - V61 à 64.

Notons au passage que selon le Coran, l’adoration de Dieu ne se fait ni dans une mosquée, ni dans une église et ni dans une synagogue. Elle se fait à travers la poursuite du droit chemin, soit les 10 commandements de Moïse, rappelés par Jésus et révélés à Mohamed sous la formes interdits sacrés  (MOUHARRAMETS) dans les versets 151-153 de la Sourate 3. Adorez Dieu consiste en résumé à respecter les droits d’autrui à travers le travail bien accompli et à éviter les sentiers qui nous écartent de Sa voie (tirpitudes, cupidité, malhonnêteté, etc.). Adorez Dieu en suivant le droit chemin est aussi un rappel du Miséricordieux que son Pardon est encore plus grand que la bêtise humaine, qui, selon Einstein, est plus grande que l’univers:

"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue."

Guérir le lépreux, cette maladie dont l'apparence est si affreuse, hideuse, serait de guérir et délivrer nos cœurs de la haine malsaine qui nous habite dès que l’obligation de respecter nos semblables cède la place à l’arrogance et au complexe de supériorité. 

Ressusciter les morts, telle une volonté de réintroduire l’espoir dans un coeur abattu, dans un esprit qui ne croit plus à un demain meilleur, dans une âme désespérée. 

Souffler sur une poignée d'argile et laisser s'envoler un bel oiseau, symbole de paix entre tous les humains et de la liberté de croire ou de mécroire.  Comme l’expliquait si bien le poète mystique Rûmî (1207-1273) dans Le Masnavi, seules les opposés nous permettent d’avancer. Ce ne sont certainement pas les similitudes ou les régularités qui nous font progresser dans la vie, mais les contraires. Tous les contraires de l’univers sont présents en chacun de nous. Le croyant doit rencontrer l’incroyant. Et l’incroyant devrait apprendre à connaitre le fidèle. Seules ces rencontres nous permettent d’attendre l’étape de l’être humain parfait, le surhomme pour emprunter un vocabulaire à Nietzsche. La foi est un processus graduel jamais achevé. Elle nécessite son contraire apparent : l’incrédulité!

Quels splendides messages pour une humanité dont l’histoire a été très marquée par plusieurs guerres religieuses contraire à la volonté de Dieu, et à l’obligation de suivre son droit chemin, le même chemin tracé par les trois confessions monothéistes !!! 

C'est donc chez celles et ceux qui suivent le droit chemin, dont les miracles de Jésus sont l’une des ses illustrations, que Dieu a mis de l’abnégation, la générosité et de la compassion dans leur coeur, peu importe leur confession:

"Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les sabéens, quiconque ayant cru en Dieu, au Jour dernier, et accompli bien son travail, sera récompensé par son Seigneur; il n' éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé."

Joyeux Noël et bonne période de fêtes. Que les valeurs véhiculées par cette fête, comme bien d’autres, travail bien fait, amour et partage, envoûtent nos cœurs pour notre bonheur commun.

25 décembre 2021



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Analyses et Opinions
Cet article fait partie de

La Chronique de Sami Bibi
par Sami Bibi

Maîtrise en sciences économiques (Université Laval), Doctorat (Université de Tunis)

Titulaire d'une maîtrise en sciences économiques de l'Université Laval, Québec et d’un doctorat de l'Université de Tunis, Tunisie. A occupé le poste de professeur d’économie à l’Université de Tunis pendant...
(Lire la suite)

Lisez les autres articles de Sami Bibi
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter