Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Le projet pédagogique inclusif: une articulation mixte et complexe de profils

par
Master en langue française et diversité linguistique
Partagez cet article

Dans une perspective inclusive, la diversité est perçue comme une normalité. Au sein de cette normalité niche une mixité complexe de profils. Une mixité qui englobe une hétérogénéité double des enfants dits normaux et celle des   enfants  en situation de handicap. Face à cette réalité pesante le système scolaire marocain, et  en vertu des principes universels  de l’éducation inclusive édictés,  se voit  appelé à répondre à tous les besoins des apprenants sans exception ni discrimination.

La prise  en compte de la spécificité de la classe inclusive est un défi de taille qui nécessite une stratégie réfléchie et constante pour faciliter l’accès aux apprentissages. Cette stratégie dépend du professionnalisme des Enseignants et du projet pédagogique inclusif. Qu’en est-il de ce dernier et de sa place dans le puzzle de l’inclusion ?

La notion  de " projet"   trouve son origine dans la culture de l’économie et du commerce  et  le champ lexical auquel le mot  est lié, renvoie à plusieurs termes comme : contrat, action, partenariat, objectifs… .

BOUTINET définit le projet comme étant «une anticipation opératoire, individuelle ou collective, d’un futur désiré». Sa mise en place et sa cohérence, dans l’univers éducatif, est assujettie aux paramètres suivants : La situation-problème, Les acteurs engagés dans le projet, Les objectifs à atteindre, Les motifs invoqués, Les stratégies et  moyens utilisés et Les résultats attendus.

Dorénavant, il faudrait cesser de parler beaucoup sur le projet pédagogique individualisé (PPI) car cette appellation  crée encore une sorte de stigmatisation implicite  et laisse penser à l’idée  de  l’ancien cadre de scolarisation séparé et juxtaposée (le normal versus  l’anormal), chose qui est  totalement dépassée. Le projet pédagogique inclusif  est une synthèse  de projets pédagogiques individuels et  celle du  groupe : des enfants avec ou  sans handicap, dans  une dimension exhaustive, sociale et pédagogique plus  valorisante  de  la réelle diversité, du coup qu’il contribue de façon intelligente  à dissoudre  les facettes multiples de la  diversité et de l’approcher de la norme.

Rendre le  cadre scolaire  plus agréable, inclusif,  et  profitable  à tous les apprenants, invite le corps enseignant à  se servir de ce dispositif mondialement  expérimenté pour repenser son enseignement  selon une approche inclusive, à diversifier ses méthodes d’apprentissage et d’enseignement, et à varier ses stratégies d’évaluation.

L’évaluation du projet  pédagogique inclusif  ne se limite pas à l’évaluation des résultats des apprenants seulement, mais elle doit également s’étendre à l’évaluation du projet  lui-même, de ses intrants à ses extrants, c’est-à-dire son contenu et ses activités, son mode de construction et ses formules de gestion, les formes de réponse des apprenants et les résultats obtenus.

En guise de conclusion et en parallèle avec  les deux célèbres slogans du Ministère marocain de l’Éducation nationale intitulés respectivement  « Génération de l’école de réussite » et « Pour une école citoyenne inclusive», nous recommandons  pour l’intérêt  de  tous, la nécessité de dissuader du paysage éducatif certaines variables influant les modalités de  gestion du projet pédagogique inclusif  telles que  la présence  de  plusieurs types de handicap en mêmes classes inclusives et l’effectif élevé des apprenants.

8 janvier 2020

 



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter