Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Réflexion sur l’éducation inclusive dans le contexte marocain : entre aspiration et réalité

par
Master en langue française et diversité linguistique
Partagez cet article

En choisissant de traiter l’éducation inclusive dans le contexte marocain, notre propos consiste à mettre en lumière une philosophie émergente et prometteuse qui va mettre un terme à l’exclusion sociale et au traitement ségrégatif  et inhumain des enfants en situation de handicap.

L’éducation inclusive est une approche éducative novatrice, inspirée de l’intégration scolaire qui permet aux enfants en situation de handicap d’être scolarisés cote à cote avec leurs semblables dits normaux dans des classes ordinaires.  Celle-ci puise son fondement dans un corpus juris  international abondant et diversifié à titre d’exemple :

o   1994 : Déclaration de Salamanque et Cadre d’Action sur les besoins spécifiques de l’éducation.

o   1996 : Charte de Luxembourg (la non-discrimination  et de la promotion de la diversité).

o   2001 : Programme phare de l’éducation pour tous consacré au droit à l’éducation des Enfants Handicapés : vers l’inclusion.

o   2006 : Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées, promouvoir les droits des personnes handicapées et l’intégration du handicap dans le développement.

L’approche inclusive se positionne hors discrimination et  stigmatisation  envers les personnes handicapées et s’enracine dans la culture de diversité, d’accessibilité et d’équité afin de promouvoir l’épanouissement, la socialisation et le vivre ensemble de tous les apprenants avec ou sans handicap.

Au Maroc, l’année scolaire 2019-2020 est marquée par la transposition de l’éducation  inclusive  dans les établissements publics et privés  . Une volonté expliquée par l’engagement sérieux du Maroc à l’égard de la communauté internationale et aussi à la primauté des conventions internationales sur le droit interne. Ce nouveau paradigme de pensée prôné par des systèmes inclusifs leaders comme l’Italie, la Finlande, le canada et la France laisse à désirer la spécificité marocaine. Autrement dit, l’école marocaine serait-elle en marche vers cette nouvelle approche ? Serait-elle capable de réussir ce nouveau  dispositif éducatif dans un contexte jugé précaire et fragile ?

Pour être logique, impartial et plus objectif, il nous suffirait d’interpeller six paramètres réputés indicateurs de réussite de celle-ci à savoir:

-         Les représentations sociales et la perception du handicap au sein de la société,

-         La place qu’occupe l’environnement inclusif (d’accessibilités architecturale, matérielle et pédagogique),

-         Le volet compensatoire des besoins éducatifs particuliers  et la culture de la personnalisation des parcours scolaires des apprenants en fonction de leur type de handicap,

-         La formation des acteurs éducatifs (enseignants référents et enseignants d’accueil..) et la valeur du travail collaboratif,

-         Les pratiques pédagogiques inclusives ;

-         L’implication familiale et citoyenne dans le puzzle de l’inclusion scolaire.

En rapport avec les indicateurs suscités, nous pouvons dire en tant que praticien et professionnel du domaine qu’il a des anomalies au niveau de notre système scolaire inclusif, chose qui nécessite une  réforme radicale et une forte adhésion sociétale pour un avenir radieux des enfants en situation de handicap.

4 janvier 2020

 



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter