Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Tunis. Ben Ali prône le dialogue

Partagez cet article
Dans une allocution qu’il a prononcée ce mardi 2 juin 2009 à la cérémonie d’ouverture de Conférence internationale sur «Le dialogue des civilisations et la diversité culturelle» le Président Zine El Abidine Ben Ali a souligné l’attachement de son pays à favoriser les opportunités de communication et de dialogue entre les nations, mettant l’accent sur le besoin , plus que jamais, d’instituer un partenariat international pour le dialogue entre toutes les nations, partout dans le monde, indépendamment de la couleur, de la race, de la religion ou de la langue.



Le président tunisien a affirmé que « La Tunisie demeure une porte ouverte sur le monde pour la rencontre, le dialogue et la coopération ». Il a aussi insisté sur « La différence culturelle qui est incontournable pour l’enrichissement de la civilisation humaine ».

Le Chef de l’Etat a exprimé sa satisfaction de voir cette conférence internationale se tenir dans le cadre de la célébration, par la Tunisie, de Kairouan capitale de la culture islamique, pour l’année en cours, cette ville ayant été un phare civilisationnel des plus anciens, qui a rayonné sur la zone méditerranéenne et joue un rôle pionnier dans l’établissement de ponts de communication, de dialogue et de paix entre l’Orient et l’Occident.

Le Président Ben Ali a mis l’accent sur la nécessité pour la Tunisie de persévérer, de concert, avec les autres membres de la communauté internationale, dans le choix de la voie du dialogue et de la coopération, et de hâter la conjugaison des efforts, à tous les niveaux, pour s’engager dans une nouvelle phase de coopération qui admet l’universalité des problèmes qui se posent à l’humanité, soulignant l’attachement de la Tunisie à initier la culture du dialogue, de la tolérance et des droits de l’Homme.

Le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie a aussi rendu un hommage au Président Ben Ali, «l’homme d’Etat sous la conduite duquel la Tunisie moderne est devenue une nation ouverte sur le monde et l’avenir». Le directeur général de l’Isesco (l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture) a appelé à l’adoption de l’allocution du président tunisien en tant que document de référence.

Ben Ali est connu pour ses positions modérés et son bannissement de l'extrémisme et de la violence. Durant sa carrière politique il a fait de la propagation des principes de modération et de juste milieu une priorité absolue et il a apporté un soutien constant au dialogue des civilisations et des religions, dans le sens de la consécration de la sécurité et de la paix internationales

Depuis les années 1990, le président tunisien n’a eu de cesse de prendre des initiatives fortes pour éradiquer l’extrémisme et la haine religieuse ou ethnique. Devant le parlement de Strasbourg, en 1989, il appelait déjà à la conclusion d’un pacte de co-développement entre les rives nord et sud de la Méditerranée. Dès 1995, son pays donnait au monde une « Charte de Tunis sur la tolérance en Méditerranée », pierre angulaire du processus euro méditerranéen.

Par ces temps d’escalade de la violence verbale et d’exacerbation de la haine antijuives et antisémites l’appel du Président Ben Ali à plus de dialogue est essentiel. Nous devons ici rappeler que la lutte contre l’antisémitisme n’est pas séparée de la lutte pour notre existence et de celle qui oppose les modérés aux extrémistes.

Le 3 juin 2009


* Image: Wikipedia.org


Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter