Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Québec 2018: À pied avec le candidat solidaire Sol Zanetti dans Jean-Lesage

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

Après 39 jours, la campagne électorale s'est achevée. Dans Jean-Lesage, des sondages indiquent une lutte serrée entre le Parti libéral du Québec et Québec Solidaire. Cette situation donne de l'espoir au candidat solidaire Sol Zanetti et fait rêver son parti à une possible victoire. La Coalition Avenir Québec espère elle aussi arracher la circonscription au PLQ.

Dernière ligne droite d’une campagne électorale de 39 jours. La veille du jour du vote, Tolerance.ca a rencontré le candidat solidaire Sol Zanetti. Nous l’avons accompagné durant deux heures alors qu’il faisait le porte-à-porte dans Maizerets (circonscription Jean-Lesage).

Une campagne portée par un courant de sympathie

L’accueil de Sol Zanetti était cordial et chaleureux. Il était accompagné de son attachée politique Jessica Ruel Thériault et d’une militante du nom de Marieanne Marceau. Des personnes sympathiques. Ils étaient à vélo tous les trois au moment de la rencontre et habillés de manière décontractée. Il ne faisait pas froid et ne pleuvait pas.

M. Zanetti est né en 1982 à Québec. C’est un ardent défenseur de l’indépendance du Québec. Il était le chef d’Option nationale (ON) depuis 2013 et jusqu’à sa fusion avec Québec solidaire en 2017. En 2012, il s’est présenté dans Louis-Hébert sous la bannière d’ON. Cette année, avec Québec solidaire (QS). Pour lui, le Québec a urgemment besoin d’accéder à l’indépendance pour pouvoir réaliser la nécessaire transition énergétique et mettre fin aux inégalités sociales.

Une journée de campagne de M. Zanetti commence à 7h30 minutes et se termine à 20h 30 minutes. Une journée bien remplie et bien organisée. Rien n’est laissé au hasard.

Dans la rue, M. Zanetti ne passait pas inaperçu. Dès qu’ils le voyaient, les électeurs allaient vers lui. Ils le saluaient. Plusieurs d’entre eux ont pris le temps de discuter avec lui de sa campagne, de ses thèmes, de ce qu’il avait l’intention de réaliser s’il était élu. Un des électeurs a salué le fait de mettre les enjeux locaux au cœur de la campagne du candidat solidaire dans Jean-Lesage.

Le porte-à-porte a permis au candidat de discuter avec plusieurs électeurs de son programme, du cadre financier de son parti et de questions comme l’environnement, l’indépendance du Québec et les inégalités sociales. Certains électeurs lui ont dit qu’ils voteront pour lui demain. D’autres hésitaient encore et disaient ne pas avoir encore pris de décision ferme. Devant l’hésitation d’une professionnelle et mère de famille bien au fait de la vie politique, il lui a promis de lui envoyer rapidement la documentation solidaire pertinente après avoir longuement discuté avec elle. Dans une des familles visitées, une famille d’indépendantistes qui s’intéresse à la politique, le mari avait décidé de voter pour le candidat solidaire, alors que sa femme hésitait encore.

Quand un électeur n'était pas chez lui, l’équipe lui laissait un dépliant du candidat.

Comme il l’a expliqué à Tolerance.ca, M. Zanetti accorde la priorité à trois thèmes: l’environnement, l’indépendance du Québec et les inégalités sociales. Lors du porte-à-porte, il faisait de l’éducation des électeurs. Il inscrivait des enjeux de leur vie locale dans son discours de campagne pour convaincre les réticents d’entre eux et consolider le vote des favorables.

Parmi les électeurs rencontrés, il y a ceux qui sont indépendantistes convaincus, des électeurs déçus du Parti québécois et qui ont jeté leur dévolu sur Québec solidaire et d’autre de tradition familiale libérale depuis plus d’un siècle. Si une partie d’entre eux avait décidé de voter pour QS, une autre hésitait quand elle ne balançait pas entre la formation de Manon Massé et une autre.

Plusieurs électeurs rencontrés apprécient la co-porte-parole de QS et trouvent qu’elle parle comme eux et qu’elle leur ressemble.

Le porte-à-porte s’est achevé à 16 H 30 et nous nous sommes séparés.

***

Québec solidaire espère briser le plafond de verre montréalais. Jean-Lesage et Taschereau font partie des circonscriptions sur lesquelles le parti de gauche souverainiste fonde beaucoup d’espoir pour agrandir sa représentation à l’Assemblée nationale. Les électeurs de cette partie de la Capitale-Nationale entendront-ils le message solidaire? Rendez-vous demain dans la soirée pour le savoir.

30 septembre 2018



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

La Chronique du rédacteur en chef
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter