Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Grippe porcine. Mise à jour du Gouvernement du Canada concernant les mesures de prévention

Partagez cet article
(OTTAWA) La ministre de la Santé, Leona Aglukkaq, et l’administrateur en chef de la santé publique, le docteur David Butler-Jones, ont fait aujourd’hui le point sur les mesures additionnelles prises par le gouvernement du Canada dans sa gestion de l’éclosion de la grippe porcine. Le gouvernement fédéral continue de collaborer étroitement avec les provinces et les territoires de même qu’avec ses partenaires internationaux en vue de protéger la santé et la sécurité des Canadiennes et des Canadiens.



Le gouvernement de l’Alberta a confirmé deux cas, le gouvernement de l’Ontario a confirmé quatre cas, et le gouvernement de la Colombie-Britannique a confirmé un cas supplémentaire de grippe porcine chez l’être humain dans leur province respective. Le nombre total des cas confirmés au Canada est désormais passé à 13, dont quatre cas en Nouvelle-Écosse et deux cas en Colombie-Britannique annoncés précédemment. Tous les cas proviennent de la même souche détectée aux États-Unis et au Mexique. À ce jour, tous les cas avérés au Canada sont des cas mineurs.

« Les nouveaux cas annoncés aujourd’hui avaient été prévus par les responsables de la santé publique et ils ne changent rien à notre façon de procéder, » a dit la ministre Aglukkaq. « Nous sommes conscients que les cas détectés au Canada sont pour l’instant des cas mineurs, mais nous prenons tout de même cette situation très au sérieux. D’énormes efforts sont déployés par les responsables de la santé dans tout le pays pour surveiller l’évolution de la situation, prévoir l’avenir, et prendre les meilleures décisions qui soient pour la santé des Canadiennes et des Canadiens. »

« Le Canada est tout à fait en mesure de faire face à cette situation. Nous avons un plan national que nous suivons, et nous faisons en sorte d’atténuer les effets d’une possible pandémie, » a déclaré le Dr David Butler-Jones, premier administrateur en chef de la santé publique du Canada. « Cela dit, nous avons décidé d’aller de l’avant en émettant un avertissement de santé de voyage pour le Mexique en déconseillant tout voyage dans ce pays qui n’est pas essentiel. »

Hier, l’Agence de la santé publique du Canada a émis une mise en garde pour voyageurs qui recommande aux Canadiennes et aux Canadiens de remettre à plus tard tout voyage au Mexique qui n’est pas essentiel. Les voyageurs en provenance du Mexique se voient remettre des bulletins d’information contenant des consignes sanitaires et sont contrôlés par des agents à la frontière pour vérifier qu’ils ne sont pas malades.

Les Canadiens sont invités à consulter les mises à jour de l’information affichées sur le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada, www.phac-aspc.gc.ca, ou à composer le 1 800 454-8302.

Veuillez trouver ci-joint une fiche d’information sur quelques-unes des mesures prises par le gouvernement fédéral et sur les mesures que devraient prendre les Canadiens pour se protéger.

Requêtes des médias :

Andrew McDermott
Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
(613) 941-8189

Source: Agence de la santé publique du Canada, 28 avril 2009 


Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter