Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Québec 2018: Sonia Lebel, candidate de la CAQ dans Champlain

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

En prévision des élections législatives générales au Québec, les bons intentions de vote en faveur d'un parti politique se traduisent en termes de recrues de prestige. Cette année ne fait pas exception.

Le 1er octobre prochain, le Québec tiendra de nouvelles élections législatives générales. En prévision de ces élections, la Coalition Avenir Québec (CAQ) s’active dans le recrutement des candidats. Sonia LeBel est sa candidate dans Champlain.

Candidature pressentie de Sonia LeBel dans Champlain

On connaissait déjà les noms de 26 candidats (dont treize femmes) de la CAQ. Youri Chassin en fait partie. Il se présentera à Saint-Jérôme. Il s’est fait connaître du grand public grâce à ses interventions dans les médias à titre d’économiste et d’ancien directeur de recherche à l’Institut économique de Montréal. C'est une voix de la droite économique au Québec.

En prévision des élections générales de cette année, Sonia LeBel s'est, ce dimanche, lancée officiellement dans la course. Elle a annoncé qu'elle se battra sous la bannière de la CAQ pour ravir la circonscription de Champlain, en Mauricie, aux Libéraux de Philippe Couillard. Son chef, François Legault, était à ses côtés quand elle a fait cette annonce. Elle devra faire donc partie de ce que son parti appelle ''L’équipe du changement.''

Sonia LeBel est âgée de 49 ans. Elle est née à Matane. Elle a été élevée à Mont-Laurier par des parents enseignants. Elle est mère de deux enfants. Elle est bachelière en droit de l’Université de Montréal. Cette criminaliste est membre du Barreau du Québec depuis 1991 et compte 22 ans comme procureure de la Couronne provinciale.

Sonia LeBel s’est fait connaître du grand public grâce aux travaux de la Commission Charbonneau, du nom de sa présidente, la juge France Charbonneau. Après la démission de Sylvain Lussier, pour des allégations de conflit d’intérêts, l’avocate LeBel l’a remplacé au poste de procureure en chef de cette commission. Le mandat de cette commission était, comme l'indique le gouvernement, de révéler les ''activités de collusion et de corruption dans l’octroi et la gestion de contrats publics dans l’industrie de la construction incluant, notamment, les organismes et les entreprises du gouvernement et les municipalités.'' Son mandat était donc de dévoiler les stratagèmes d’un système et non de punir les coupables. Le 25 novembre 2015, cette commission a terminé ses travaux. Elle a remis son rapport au gouvernement.

Le 21 février 2017, le chef de la CAQ a annoncé la désignation de Me LeBel comme directrice-adjointe de son cabinet. La fierté paraissait sur son visage. À cette occasion, elle était à ses côtés. Le 16 mai de la même année, la CAQ l’a mis en vedette dans une publicité qui égratigne l’intégrité du gouvernement de Philippe Couillard. Elle a appelé à "mettre fin aux nominations politiques." Dans cette vidéo, le deuxième parti d’opposition officielle à l'Assemblée nationale a dénoncé ce qu’il appelle la "corruption," le "copinage" et les "scandales" du Parti libéral du Québec.

Julie Boulet est la députée libérale de Laviolette. Elle est également ministre du tourisme et ministre responsable de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Elle a fait part de ce qu’elle pense d’une candidature LeBel, lors d’un point de presse.

Avant même que son adversaire ne se lance en campagne, la ministre a fait montre d’hostilité. Elle a dénoncé une candidature "parachutée." Mais, si la Caquiste n’habite pas la circonscription convoitée, elle possède un chalet en Mauricie (La Tuque). A cette attaque politique, elle a ajouté une autre, de nature personnelle. Pour elle, Mme LeBel "n’est pas sympathique du tout." Ce dernier commentaire frappe. Si on ne sait pourquoi elle l’a fait, rappelons-nous qu’en 2014 la députée avait été interrogée par la procureure en chef de la Commission Charbonneau...

***

Le 1er octobre prochain, Sonia LeBel se présentera dans Champlain sous la bannière de la CAQ. C’est le libéral Pierre-Michel Auger qui en est l’actuel député. Selon plusieurs sondages, la CAQ est en bonne position, notamment parmi les francophones et à l’extérieur de la métropole.

19 avril 2018, Mis à jour le 29 avril 2018



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

La Chronique du rédacteur en chef
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter