Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Les Émirats arabes unis expulsent Ahmed Chafiq vers l’Égypte

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

Le régime autoritaire d'Abdel Fattah El-Sissi a échoué dans différents domaines. Il s'est aliéné plusieurs clientèles sociales. Ses échecs sécuritaire et socioéconomiques et ses violations gravissimes des droits humains ont contribué à alimenter la grogne populaire et à alimenter les rangs de l'opposition. Nombreux sont les Égyptiens qui voient en Ahmed Chafiq celui qui pourrait les en débarrasser.

En vue de la prochaine élection présidentielle égyptienne, Ahmed Chafiq s’est manifesté. Il a exprimé son intention de retourner dans son pays et de se présenter comme candidat. Cela a piqué au vif les bras médiatiques du régime Sissi. D’où la violence de leur déchaînement et leur tentative de le diaboliser. Les Émirats arabes unis n’ont pas eux non plus apprécié qu’il les accuse de le retenir contre sa volonté sur leur territoire.

Ahmed Chafiq expulsé vers l’Égypte

Ahmed Chafiq est un ancien chef d’état-major de l’armée de l’air, ministre, premier ministre et candidat à une élection présidentielle. Après l’élection du frère musulman Mohamed Morsi comme nouveau président de la République, il a, le mardi 26 juin 2012, quitté l’Égypte, alors qu’une enquête pour corruption le visant a été transmise à un juge d’instruction. Il s’est installé aux Émirats arabes unis.

Le 29 novembre dernier, l’ancien candidat à l’élection présidentielle a fait un retour tonitruant sur le devant de la scène politique de son pays et embarrassé son pays hôte. Il a, dans un premier temps, déclaré son intention de quitter dans quelques jours le territoire émirati et de se présenter comme candidat à la prochaine élection présidentielle égyptienne. Quelques heures plus tard, il a affirmé que les Émirats arabes unis le retenait contre sa volonté. Immédiatement, leur ministre des affaires étrangères a réagi. Tout en l’insultant, il a affirmé qu'il peut s'en aller n'importe quand.

Dans ce contexte, la confusion régnait en Égypte. On ne savait qui croire. Aussi, les partisans du général étaient inquiets pour lui. Ils attendaient dans la fébrilité ce qui allait lui arriver.

Ce samedi 2 décembre, fin du suspens.

Les Émirats arabes unis ont expulsé Ahmed Chafiq vers l’Égypte. Cela bouscule son plan initial. Il avait l’intention de se rendre d’abord en France pour entamer sa campagne européenne de séduction de la diaspora égyptienne, et rentrer après dans son pays.

Ahmed Chafiq est arrivé en Égypte à bord d’un avion privé. Son avocate et conseiller légal des affaires de sa famille en Égypte, Dina Adly, a indiqué sur Facebook qu’il avait été ''arrêté'' avant sa déportation vers l’Égypte. Il a laissé sa famille aux Émirats arabes.

***

Ahmed Chafiq est donc de retour dans son pays. Son avocate Dina Adly et le ministre égyptien des affaires étrangères Sameh Shoukry ont affirmé qu’il n’a rien à craindre du point de vue légal puisqu’il a été acquitté. Les partisans du président sortant Abdel Fattah El-Sissi voient dans la candidature d’Ahmed Chafiq une véritable menace pour son éventuelle réélection en 2018.

2 décembre 2017



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

La Chronique de Aziz Enhaili, rédacteur en chef de Tolerance.ca
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter