Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Égypte: La chanteuse Shyma arrêtée pour clip suggestif

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

La société égyptienne est conservatrice. Ceux qui osent braver l'ordre social le font à leurs risques et périls. La chanteuse Shyma en sait quelque chose...

Elle s’appelle Shyma. C’est une chanteuse égyptienne. Elle est âgée de 21 ans. A cause d’un clip suggestif, elle s’est attiré les foudres de la société.

Un clip trop indécent pour l’Égypte

Dans le clip de la chanson intitulée "Andi Dorouf" (J’ai des problèmes) et diffusé sur YouTube, Shyma apparaît dans ce qui a les apparences d’une classe, en présence de jeunes hommes. On la voit lécher une pomme et simuler une fellation sur une banane sur laquelle du lait est versé de manière voluptueuse. Le tout devant un tableau sur lequel on peut lire "Classe #69" et les lettres "vag."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce clip est indécent. Il dure 3 minutes 37 secondes. 97 387 usagers l'avaient consulté, au moment de la rédaction de ces lignes.

À cause de cette vidéo, la jeune femme s’est attiré le courroux de plusieurs Égyptiens. Pour s’en rendre compte, il suffit de regarder différentes chaînes de télévision qui ont abordé sa controverse. Plusieurs animateurs d'émission l'ont accusé d'inciter la jeunesse à la débauche.

Le 19 novembre, la police l’a arrêté pour "incitation à la débauche," suite à des plaintes déposées contre elle.

Sur sa page Facebook, elle a publié en arabe un statut de trois paragraphes où elle s’est excusée. "Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été heurtés par le clip et l’ont considéré comme indécent," a-t-elle écrit. Chose surprenante, elle a été surprise par la réaction virulente des Égyptiens à son clip. Pourtant, il suffit de regarder les images pour anticiper ce type de réaction.

Shyma n’est pas la première artiste égyptienne à s’attirer les foudres des autorités pour avoir fait une vidéo suggestive.

En 2015, Reda Al-Fouli a été arrêtée pour "incitation à la débauche," quelques jours seulement après la diffusion sur YouTube de son clip "Sib Idi" (Laisse ma main). On la voit danser de manière suggestive. Elle portait une robe très courte au décolleté plongeant. Le preneur d'images a fait de gros plans sur sa poitrine et ses jambes nues.

Un tribunal correctionnel cairote a condamné la danseuse, le caméraman et le réalisateur du clip, Wael Elsedeki, à un an de prison chacun. Mais, comme ce dernier a fui à l'étranger, il l'a été par contumace.

***

Shyma court le risque d’être condamnée à une peine d’un à trois ans de prison ferme. Comme elle sait comment cela se passe dans son pays, la question est de savoir ce qui lui était passé par la tête avant de faire son clip. Mais, cela dit, cette vidéo très osée l'a fait connaître dans le monde entier. Affaire à suivre donc.

 

20 novembre 2017



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

La Chronique de Aziz Enhaili, rédacteur en chef de Tolerance.ca
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter