Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

L'après-Gaza. Pour la première fois dans l'histoire, l'antisémitisme est devenu global

par , Historienne
Partagez cet article
Pour la première fois dans l'histoire, l'antisémitisme est devenu global. Passé de la droite à la gauche en Occident, il rejoint l'antijudaïsme de l'Islam radical. Distinct de l'antisionisme jusqu'à récemment, il va maintenant de pair avec lui.
---------------------------------------
Exclue de la Tchétchénie de Vladimir Poutine, de l’Ouzbékistan d’Islam Karimov ou de la Chine de Wen Jiabao qui tous oppriment des populations musulmanes, Amnistie internationale fait librement enquête à Gaza. Avant même qu’elle ne débute, le jugement de sa déléguée paraît arrêté : « (Les Israéliens) qui ont donné les ordres, et même ceux qui ont appuyé sur la gâchette, ne devraient pas planifier de vacances à l’étranger ». Au même moment, Poutine et Jiabao se rendent en toute quiétude au forum de Davos.

L’Espagne du socialiste José Zapatero ne voit rien d’indécent, elle, à juger des Israéliens pour leur rôle présumé dans des incidents à Gaza en 2002, cette Espagne dont Léon Poliakov disait qu’elle pratiquait, depuis les quatre siècles qu’elle avait expulsé ses juifs et livré les « convertis » aux bûchers de l’Inquisition, « un antisémitisme sans juifs ».



L’Espagne est typique de la gauche occidentale actuelle, adepte de ce que Michel Foucault qualifiait de « polyvalence tactique du discours », soit l’art de cibler indéfiniment la même victime tout en recyclant ses arguments selon les théories du jour.

Un antisémitisme mondial

Pour la première fois dans l’histoire, l’antisémitisme est devenu global. Passé de la droite à la gauche en Occident, il rejoint l’antijudaïsme de l’Islam radical. Distinct de l’antisionisme jusqu’à récemment, il va maintenant de pair avec lui.

L’antisémitisme nouveau est postmoderne. C’est un syncrétisme, un mélange disparate de causes justes et de prétentions totalitaires. Il défend pêle-mêle l’environnement, les pays sous-développés, l’islamisme et les idéaux égalitaires de la gauche; il professe le pacifisme dans le même souffle qu’il s’accommode de l’attentat-suicide comme « arme des faibles »; il condamne la mondialisation sauvage et le capitalisme, mais aussi la « conspiration juive » comme concurrente des aspirations avouées des djihadistes d’établir une « République islamique » à l’échelle de la planète; il pourfend l’Occident et son appendice « impérialiste » Israël, dont l’existence même lui semble une violation intolérable de la « terre d’Islam », terre pourtant elle-même conquise par l’impérialisme arabe, puis musulman, à partir du 7e siècle.

Polyvalent dans son discours syncrétique, l’antisémitisme du 21e siècle regroupe tactiquement les mouvements les plus hétéroclites : l’islamisme radical qui, dans sa version chiite (Hezbollah, Téhéran), réclame l’anéantissement d’Israël, et par sa faction sunnite, vise à tuer tous les juifs de la terre (Hamas); la droite révisionniste qui met en doute la réalité de l’Holocauste bien que l’Allemagne elle-même reconnaisse l’avoir commis et enseigne ce fait dans ses écoles; le mouvement altermondialiste, auquel appartiennent des juifs de gauche, qui dénonce la protection excessive que recevrait Israël des États occidentaux, tout en disant ce pays trop petit (tiny) pour pouvoir résister à un boycottage qu’il appelle de tous ses vœux; des pacifistes de la trempe de ces Québécois qui prêchent la retenue aux Israéliens victimes des roquettes palestiniennes depuis huit ans, mais qui, exaspérés après seulement quelques jours d’un blocus établi par les « Warriors » Mohawks, lançaient des pierres sur les voitures évacuant des grands-mères amérindiennes de Kahnawake.

Il y a aussi les Chamberlain de notre époque, tel Jimmy Carter qui, n’ayant rien appris de la prise en otages des membres de l’ambassade américaine par Téhéran durant sa présidence, affirme aujourd’hui croire en la parole du Hamas qui lui a promis de tenir un
référendum à Gaza et en Cisjordanie, ce Hamas même qui massacra ses opposants du Fatah un an après avoir pris le pouvoir démocratiquement.

Collaborer à sa propre oppression

Jacques Brassard citait récemment Lénine qui se riait de ces « idiots utiles » qui pavaient la voie aux bolchéviques. Ne savent-ils donc pas tous, ces Jimmys Carters obstinément crédules; ces altermondialistes et ces intellectuels juifs qui font carrière, avec pension à la clé, dans les universités et les media d’un Occident qu’ils vilipendent sans risque de représailles physiques; ces pacifistes à l’abri de tout danger qui font payer par d’autres le prix de leur bonne conscience; ces militant(e)s gai(e)s qui, aux côtés de partisans du Hamas, pour qui Dieu les regarde « avec dédain », dénoncent à San Francisco un Israël qui votait en décembre dernier pour le respect de leurs droits à l’Assemblée générale de l’ONU; ces féministes émues (avec raison) à la vue d’enfants palestiniens blessés, mais insensibles au fait que certains ont été recrutés comme soldats ou promis en bas âge à l’attentat-suicide; ces défenseurs des droits et des libertés individuels si chèrement acquis depuis quatre siècles en Occident; ignorent-ils donc tous, qu’ils collaborent à leur propre oppression et qu’ils seront les premiers à être égorgés par des obscurantistes barbares dont ils épousent, avec un vague sentiment de culpabilité, la complainte misérabiliste qui leur fait préférer à l’effort de l’excellence un culte fanatique de la mort?
N’ont-ils pas vu le témoignage de ce père qui fêtait, comme s’il s’agissait d’une noce, la mort de son fils dans un attentat-suicide, ou celui de cette mère qui, après avoir embrassé son adolescent en route vers l’explosion qui le déchiquètera, se disait prête à sacrifier ses autres garçons, si besoin était ?

Ne saisissant pas que, pour les juifs, vivre, surtout depuis l’Holocauste, constitue une forme de résistance, les islamistes y voient un signe de faiblesse. Choisissant la voie facile de rechercher la cause des maux de leur société dans des « complots » « sionistes »
ou de « croisés » occidentaux, ils accusent les juifs de « ne rien produire », oubliant que ces 0,0024% de la population mondiale gagnent 22% des Prix Nobel.

Que ce soit clair : il ne s’agit en aucune façon d’attribuer à l’ensemble des musulmans les convictions médiévales et les comportements terrorisants des islamistes dont ils sont les premiers à souffrir. Il n’est pas question non plus d’épargner à Israël de justes critiques.
Mais il faut mettre fin à l’indignation sélective d’un alter-mondialisme qui trahit sa mission en s’acharnant sur un pays démocratique, aux dépens des innombrables victimes de régimes tyranniques qui soustraient systématiquement leur sort abominable à l’œil des caméras. Et il s’impose de mettre un terme, non pas à la critique de l’Occident, mais à une haine suicidaire et décadente qui, ne pouvant tolérer la proximité d’imperfections certes multiples et immenses, incite à se faire les complices d’une idéologie mortifère dont le discours, apparemment favorable aux « damnés de la terre », peut séduire par son origine plus lointaine.

Il ne faut pas répéter l’erreur des générations récentes qui ont répondu aux sirènes de l’U.R.S.S. stalinienne ou de la Chine maoïste, avant que n’éclate au grand jour l’horreur des dizaines de millions de morts que les beaux appels à l’égalité avaient dissimulée.

Texte soumis et mis à jour par l'auteure le 22 février 2009.




Postez votre réponse
Réagissez à cet article !
L'antisémitisme n'existe pas
par Jean-Marc le 3 mars 2009

Je sais, je choque en commençant ainsi.  Et pourtant...  Qu'est-ce que l'anti-sémitisme, au-delà du discours réthorique, dans la "vraie vie"?  C'est de l'anti-ségrégationisme, ni plus ni moins.  Qu'est-ce qui provoque la méfiance ou le "rejet" des juifs?  C'est tout bonnement le fait que ceux-ci revendiquent, clament haut et fort et à chaque occasion leur différence, leur "identité", leur fierté juive alors même que personne ne le leur demande et que personne ne manifesterait le moindre rejet à l'égard de ces gens dont le vrai seul élément objectif d'identité est le patronyme (Lévy,...) parfois à consonnance allemande (Rosenbaum,...).  Sinon, quel autre signe distinctif, visible de tous, dans la vie publique?  Rien!  La prise de conscience, pour les non-juifs, n'apparaît que lorsque le juif lui-même revendique et clame sa différence, lorsque ça ne va pas jusqu'à l'expression à peine voilée d'un sentiment de supériorité, de "peuple élu".  Comment s'étonner dès lors de focaliser l'attention, lorsqu'on déploie autant de constance à marquer sa différence, alors même qu'elle n'est QUE religieuse puisque la race juive n'existe pas en tant que telle.

Ce que l'on appelle antisémitisme n'est que de l'anti-ségragationisme : la ségragation que pratiquent les juifs à l'égard de tout qui ne l'est pas. 

Qu'ils se contentent d'être des hommes parmi les hommes et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes.

 

 

Je suis sommé de faire mon "mea-culpa" en tant que Juif
par MOLINA gérald le 2 mars 2009

Des amis me somment de donner une réponse au regard de la situation à Gaza " que dit ton rabbin au sujet de Gaza à la synagogue ?"

ou "vous êtes toujours des victimes" , quand on ne respecte pas mon judaisme car je suis Juif pratiquant et en plus non-orthodoxe !!!

Et je suis Juif provocateur car j'ai une mezzouza, etc....

Vraiment, c'est la solitude du Juif.

Gérald MOLINA

Il m'est difficile de comprendre
par Claude Kamps le 27 février 2009

La justification de miliers de morts palestiniens et libanais pour une cause qui est perdue d'avance.

Le monde international ne comprend pas le vol de terre qu'a fait israel et il est sur que tôt ou tard on devra rendre ces terrains qui sont palestiniens à leur propriétaires.

La façon dont Israel fait peu de cas de la vie des "sous humains" non juifs est aussi une source de mécontentement et est non compatible avec des gens civilisés.

Heureusement il se trouve des juifs répartis dans le monde qui n'approuvent pas les agissements des sionistes guerriers.

Si chez moi, dans ma maison, quelqu'un rentre et me menace de son poing nu et que je le tue avec un fusil, je serai trainer en justice pour emploi de force disproportionné. Le même raisonnement s'applique aux pays civilisés.

 

MSc
par HENRY PEREZ le 27 février 2009

Le monde est peureux,timide et hypocrite. Il l-a toujours ete .Il ne voit pas que le monde arabe possede 500 fois le territoire d;Israel,que cette Palestine n'a jamais existe comme etat souverain,que cette palestine n'est mentionee guere au Koran .Pourtant Israel est sur toutes les pages du humble livre.(Banu-Israiil).85% des Israeliens sont tourmentes par les enfants gazaouis victimes de guerre et victimes de leurs propres dirigents qui s'en servent comme boucliers (human shields) esperant que cela va leur faire gagner la sympathie mondiale .Iln;y a pas sur terre un peuple qui connait mieux la musique , (Um/kaltum,Abd al/wahab..)la literature,(Taha hsein,Ahmed Amin,Antar...)l'histoire,(post et pre/Islamique) la religion musulmane (tous les precepts islamiques derivent de la bible) A-RRasul a vecu a Yatrib(Medina) avec les Juifs comme Banu-Israel!!!

Permettez-moi de douter...
par André Doré le 24 février 2009

Il y a de ces commentaires qui appellent à la réflexion... mais pas nécessairement à celle que vous pensez...

Le commentaire de MDaniel du 23 février 2009 est l'un de ceux-là...  En effet, ce dernier nous mentionne qu'il a fait plusieurs missions pour Médecin sans frontière (sic)... etc.  Quand je vois le nombre de fautes qu'on peut faire dans un texte aussi court, je ne peux que me questionner sur l'authencitité du texte et de son auteur... et douter du contenu... Ce que j'ai vu et entendu jusqu'à ce jour, de la part de Médecins sans frontières est bien différent...  Et en tant que médecin moi-même, il me paraît assez évident que le texte n'a pas été écrit par un doteur en médecine,,,!!!

 

 

Antisemitisme: que faire? et quoi... ne pas faire!
par Edoardo Recanati le 24 février 2009

Magnifique réquisitoire! mais on en oublie.   La liste est bien plus longue.     Faisons une analize des derniers évènements: 8 ans de  bombardement sans réaction n'ont porté aucun bénéfice.   Personne n'a complimenté Israel pour sa retenue.   Au contraire Israel a été encouragé à continuer.    Opération "Plomb Durci" est une modeste réaction, mais entraine une explosion de haine universelle.    Comme disait La Fontaine "cet animal est bien méchant, quand on l'attaque, il se défend".Donc, Israel doit faire ce qu'il n'a jamais fait, depuis le  temps de Ben Gourion et meme avant.      A toute attaque, une répréssion carabinée immédiate, le meme jour, visant aussi bien les térroristes que leur infrastructures civiles ou pas, tout autour.   En tous cas Israel sera condanné quoiqu'il fasse,    Et surtout, pas de stupide miséricorde: nos morts ne valent pas moins que les leurs.   "Plomb Durci" aurait due avoir lieu après la première roquette.    J'exagère? mais personne n' a jamais éssayé ça auparavant.     Céssons de répéter le passé stérile, éssayons de montrer notre fierté.  La haine contre les Juifs n'est basée sur aucune raison et le monde poursuis sa persécution aveuglement.   Israel doit se défendre et co,prendre et croire que la solution viendra; mais seulement d'EN HAUT.           Edoardo Recanati

Un peu confuse, la madame...!!!
par André Doré le 23 février 2009

Madame Noël parle « ...des pacifistes de la trempe de ces Québécois qui prêchent la retenue aux Israéliens victimes des roquettes palestiniennes depuis huit ans mais qui, exaspérés après seulement quelques jours d'un blocus établi par les «Warriors» mohawks, lançaient des pierres sur les voitures évacuant des grands-mères amérindiennes de Kahnawake. »

Elle semble un peu confuse... la madame...!!!

Si les québécois étaient exaspérés après seulement quelques jours du blocus établi par les «Warriors» mohawks, imaginez le raz-le-bol des palestiniens...après toutes ces années!!! Ces derniers n'ont-ils donc pas toutes les raisons du monde pour lancer des roquettes aux Israéliens? Vraiment... je les comprend encore plus, grâce à son texte... et je me dis que si j'étais dans la peau de l'un deux, j'en lancerais probablement moi-aussi des roquettes. Et quand l'avenir est « bloqué », il ne faut pas se surprendre qu'on assiste au sacrifice de certains d'entre eux pour le bien de la nation. Si les palestiniens en sont rendus là, il faut être stupide pour ne pas comprendre que c'est parce qu'ils ont été poussés à « boutte ». Le pire, c'est que c'est par des gens qui pourtant ont souffert il n'y a pas si longtemps. On dit qu'un enfant abusé abuse souvent à son tour... Ce que je vois, c'est qu'un peuple qui a été abusé puisse adopter le même comportement. Oui... ce comportement s'explique... mais il ne s'excuse pas! Il faut traiter le malade, l'encadrer, le mettre en thérapie... non pas l'encourager à se défouler sur le dos d'innocents...

Réfléchir ne tue pas... La madame pourrait s'asseoir dans son  fauteuil et s'allonger un peu... y penser... et l'intelligence va lui venir... Même si le processus est très graduel et que ça lui prend un peu de temps... Je suis certain que la lumière va l'éclairer suffisamment pour l'aider à comprendre...

 

Atrocité sans bornes
par Mdaniel le 23 février 2009

Si se texte merveilleux était lu par beaucoup de gens au Québec, je pense que beaucoup de gens se mettraient  a la place des Israëliens et de mieux les connaitre, pendant huit ans y ont reçus des kassams sans répondre au Hamas et aujourd'hui des politiciens vont fréquenter le Hamas, le hezbolla, le Fatta, les Iraniens, les Syriens. Moi j'ai fait plusieurs missions pour Médecin sans frontière et j'ai vu ce que faissait les palestinniens ou les Libanais comme atrocité aussi bien qu'Israéliens que leur propre populations s' ils ne font ce que c'est groupes de terroriste veulent.

Antisemitisme
par maurice cohen le 23 février 2009

bien vu mais ne pas oublier l'esclavagisme des potentats petroliers vis à vis des travailleurs asiatiques qui batissent des chateaux de sable aussi pretentieux qu'inutiles plutot que d'aider à vaincre la misere de la corne d'afrique proche et "musulmane

maurice

Bravo
par Bernard le 22 février 2009

 Bonjour, la seule question intéressante pour moi, après la lecture d'un texte aussi brillant, reste: comment le faire passer auprès d'un public souvent inculte, face à la concurrence de la jungle des opinions infondées qui pullulent sur le net? Je sais, publiez-le encore et encore et encore et ailleurs et encore et ailleurs encore.. A croire que pour atteindre la raison c'est peut-être comme l'amour, c'est la répétition qui fait le résultat! Je regretterai toute ma vie d'avoir sécher les cours d'histoire. Encore bravo! Sincères salutations, B. TUIL

 

Poster votre réaction

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter