Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Nikki Haley, nouvelle ambassadrice des États-Unis à l’ONU

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

Après les festivités de l’investiture du nouveau président américain, le temps de ses annonces est arrivé. Depuis lundi, elles se suivent. Pour lui faciliter la tâche, un Sénat dominé par son parti se montre assez compréhensif. Plusieurs de ses nominations ont déjà été confirmées à leurs postes. Nikki Haley est la dernière à ce jour à en bénificier. Elle est devenue la nouvelle ambassadrice américaine à l’ONU.

Il y a quelques jours, le Républicain Donald J. Trump est devenu le 45e président des États-Unis. Le Sénat a d’abord approuvé la nomination de deux de ses ministres, Mattis à la Défense et John Kelly à la Sécurité intérieure, et son directeur de la CIA Mike Pompeo. Ensuite, il s'est, ce mardi, pronocné sur la candidature de Nikki Haley au poste d'ambassadrice aux Nations unies.

L’ambassadrice Nikki Haley

Nikki Haley (45 ans) fait partie de la nouvelle génération des dirigeants républicains. Elle est d’origine indienne. Ses parents sont des immigrants de confession sikhe. Elle était gouverneure de la Caroline du sud (depuis 2011) quand le président élu Trump lui a proposé le poste d’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies. Pourtant, le courant ne passait pas entre eux au début. Et pour cause. Il n’était pas son premier choix lors de la course à l’investiture du parti. Elle s’était également montrée critique de plusieurs de ses déclarations. Elle s’est finalement ralliée à sa candidature après le retrait de son favori, le sénateur de Floride Marco Rubio.

Nikki Haley a accepté l’offre de Donald Trump. Mais, pour être confirmée au poste diplomatique, elle avait absolument besoin de l’accord du Sénat. La candidate s’est donc présentée devant les membres de sa Commission des affaires étrangères. Elle s’est soumise au rituel des questions-réponses.

A la fin de l’exercice sénatorial, elle a eu gain de cause.

Malgré son inexpérience en affaires internationales, Nikki Haley a su convaincre de son aptitude pour le poste convoité 52 Républicains et 42 Démocrates, soit 96 sénateurs. Ils ont été séduits par sa franchise et son indépendance d’esprit par rapport à un Trump multilatéralo-sceptique. Trois sénateurs démocrates, Coons, Heinrich et Udall, et un indépendant, Bernie Sanders, se sont opposés à sa nomination. Visiblement, leurs arguments n’ont pas convaincu leurs collègues.

***

La Républicaine Nikki Haley est la nouvelle ambassadrice des États-Unis aux Nations unies. Sur les vingt-et-un membres du gouvernement Trump, elle est l'une des quatre femmes et la deuxième personne issue des minorités ethniques (l’autre étant l'Afro-Américain Ben Carson à l’Habitat). À son nouveau poste, elle devra faire face à de nombreux défis internationaux cruciaux pour son pays et pour la ''communauté internationale.''

24 janvier 2017



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

Le monde de Donald J. Trump
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter