Tolerance.ca
Director / Editor: Victor Teboul, Ph.D.
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Donald Trump brise la promesse de mettre Hillary Clinton en prison

(French version only)
By
Editor in chief, Tolerance.ca, Member of Tolerance.ca®

On dit souvent que les promesses électorales n’engagent que ceux qui y croient. Depuis le Michigan où il se trouvait, le président élu Trump a apporté une illustration de cet adage.

Le candidat républicain à l’élection présidentielle de cette année avait passé une bonne partie de sa campagne à s’en prendre à ''Hillary, la corrompue,'' ''Hillary, l’amie de Wall Street,'' ''Hillary, la sans colonne vertébrale.'' Il avait même en plein débat avec son adversaire démocrate menacé de la mettre en prison s’il devenait président des États-Unis. À plusieurs de ses rassemblements de campagne, ses partisans, chauffés à blanc, chantaient en chœur: ''Mettez-la en prison'' (Lock her up!).

Le président élu Trump revient sur une promesse électorale

Le 8 novembre, Donald J. Trump est élu. Son adversaire démocrate lui a rapidement concédé la victoire et l’en a félicité. La question était alors de savoir si le vainqueur ira de l’avant avec sa fameuse promesse la concernant.

Mais, le 9 novembre, dès sa première déclaration en tant que nouveau président élu, il a envoyé un signal de ce qui allait se passer dans les semaines à venir. Devant ses partisans qui étaient là et qui voulaient lui rappeler sa promesse de mettre en prison Hillary Clinton, il a fait l’éloge du travail accompli par elle au service du pays.

Le 22 novembre, Kellyanne Conway a déclaré à l’antenne de la chaîne nationale NBC que le président élu ''ne souhaite pas continuer à enquêter'' sur les courriels d’Hillary Clinton et la Fondation Clinton. Autrement dit: il ne faudrait pas s’attendre à ce qu’il respecte sa promesse de campagne la concernant: nommer un procureur spécial pour enquêter sur des ''crimes'' qui devaient, selon lui, valoir la prison à l’ancienne secrétaire d’État de Barack Obama. D’ailleurs, Mme Conway et M. Trump devaient savoir dès le départ qu’une présidence Trump ne pourrait joindre le geste à la parole puisque dans leur pays les pouvoirs sont séparés et c’est le FBI qui peut, de manière indépendante, décider de diligenter ou non une enquête.

Le vendredi 9 décembre, Donald J. Trump était à Grand Rapids au Michigan. À ce rallye, il y avait foule. Des sympathisants ont chanté: ''Lock her up!'' (Mettez-la en prison). Un cri devenu une habitude pour les rassemblements du président élu. Pour se faire comprendre de la foule, il a déclaré que maintenant qu’il est élu, il ne pense plus poursuivre Hillary Clinton. Fin donc de cette affaire pour lui.

***

Avant même son investiture comme nouveau président, Donald J. Trump a brisé sa promesse de poursuivre son adversaire démocrate et de la mettre en prison. Si des démocrates verraient dans cela le signe que le Républicain a retrouvé la voie de la raison, au moins une partie de ses électeurs y verront une trahison.

10 décembre 2016



Comment on this article!
To post a comment, we encourage you to become a member of Tolerance.ca® or log in if you are already a member. You can still post your commentwithout registering, but you will need to fill your personal information each time.

Become a member (free)   |   Log in

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®. Before submitting your message , you must read the Terms and conditions of Tolerance.ca® and agree to them by checking the box below.
Your name:
Email:
Heading:
Message:
 
  I have read and agree to the Terms and conditions of Tolerance.ca®.
Contributor
This article is part of

The World according to Donald Trump
By Aziz Enhaili

Aziz Enhaili is an expert on the Middle East, of Islam and Foreign policy. He is a contributor on irregular basis to the ‘’Neighbouring countries’’ of the European Union, a unit of Europe2020, a groupe dedicated to prospective studies. He is... (Read next)

Read the other articles by Aziz Enhaili
Follow us on ...
Facebook Twitter