Tolerance.ca
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Un deuxième contingent de réfugiés syriens arrive à Toronto

(French version only)
By
Editor-in-chief, Tolerance.ca, Member of Tolerance.ca®

À cause de la guerre qui frappe leur pays depuis plusieurs années, des millions de Syriens ont été obligés de fuir, en quête de sécurité. Le gouvernement fédéral de Justin Trudeau s'est engagé à accueillir 25 000 d'entre eux d'ici la fin du mois de février prochain. D'où l'arrivée au pays d'une partie d'entre eux depuis la semaine dernière avec l'aide du gouvernement.

En campagne électorale fédérale, le chef libéral Justin Trudeau avait promis d’accueillir au pays 25 000 réfugiés syriens. Une fois élu, il a réitéré sa promesse. Les fortes pressions exercées sur lui pour qu’il revienne sur sa décision ne l’ont pas fait changer d’idée. C’est ce qui explique pourquoi la semaine dernière deux contingents de réfugiés syriens ont pu être accueillis au pays. Ouvrant la voie à l'arrivée successive d’autres vols.

De nouveaux réfugiés syriens arrivent à Toronto

Le gouvernement fédéral a nolisé un avion de la Royal Air Jordanie, un Boeing 787-8, pour transporter de Beyrouth 214 réfugiés syriens. Le mardi 15 décembre, leur vol a atterri à l’aéroport international Pearson de Toronto. C’est le troisième groupe de réfugiés syriens à avoir bénéficié du concours du gouvernement Trudeau pour pouvoir être accueilli au pays.

La semaine dernière, deux contingents de réfugiés syriens avaient successivement foulé le sol canadien. Le vol du premier groupe avait atterri lui aussi à l’aéroport de la Ville-Reine. Ils avaient été accueillis chaleureusement, entre autres, par le premier ministre du pays en personne. Le vol du second contingent l’avait été, entre autres dignitaires, par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, plusieurs de ses ministres, trois ministres fédéraux, dont John McCallum (Immigration) et le maire de Montréal, Denis Coderre.

Cette fois, c’est un vol commercial et non militaire qui a permis aux 214 réfugiés d’arriver au Canada. La plupart de ces nouveaux arrivants ont bénéficié de parrainages privés.

Comme leurs prédécesseurs à leur arrivée au pays, ils ont été soumis aux mêmes formalités d’immigration. Si leurs contrôles de santé étaient sommaires une fois à Toronto, c'est en raison du fait que c'est après avoir passé, avec succès, à l'étranger, plusieurs filtres de sécurité et des examens médicaux rigoureux que le gouvernement les avait sélectionné comme réfugiés politiques. Leur accueil était chaleureux.

Après une nuit passée à l’hôtel aux frais du gouvernement fédéral, ils ont, ce mercredi, pris la route, en compagnie de leurs parrains, en direction de leur nouveau lieu de résidence. Selon les chiffres du ministère de M. McCallum, sur ces 214 nouveaux résidents permanents, 160 s'établissent en Ontario, 24 en Nouvelle-Écosse, 19 en Alberta, 7 au Manitoba et 6 en Colombie-Britannique.

En Ontario, Willowdale accueille 106 arrivants, Toronto 33, Scarborough 10, Thornhill 5, Ottawa 4, North York et Windsor 1 chacune. En Nouvelle-Écosse, Kingstone accueille 6 nouveaux résidents, Brockville 5, Halifax, Hamilton et London 4 chacune, et Kitchener un seulement. En Alberta, 10 personnes s'installent à Edmonton, 7 à Calgary et 2 à Langley. Les 7 nouveaux résidants au Manitoba se retrouvent à Winnipeg. En Colombie-Britannique, New Westminster accueille 4 Syriens et Vamcouver 2.

***

Justin Trudeau avait promis d’accueillir d’ici la fin du mois de décembre 10 000 réfugiés syriens. Mais, si on fait le compte du total des réfugiés arrivés depuis le 10 décembre à bord des trois vols nolisés par son gouvernement, soit 533 personnes, on peut se demander s’il y arrivera. À ce jour, le ministre McCallum demeure confiant. Il répète à qui veut l’entendre que la promesse du gouvernement sera tenue. Mais, il ne reste plus beaucoup de temps devant lui avant l'arrivée de la date fatidique du 31 décembre.

16 décembre 2015



Comment on this article!
To post a comment, we encourage you to become a member of Tolerance.ca® or log in if you are already a member. You can still post your commentwithout registering, but you will need to fill your personal information each time.

Become a member (free)   |   Log in

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®. Before submitting your message , you must read the Terms and conditions of Tolerance.ca® and agree to them by checking the box below.
Your name:
Email:
Heading:
Message:
 
  I have read and agree to the Terms and conditions of Tolerance.ca®.
Contributor
This article is part of

The Justin Trudeau Era
By Aziz Enhaili

Aziz Enhaili is an expert on the Middle East, of Islam and Foreign policy. He is a contributor on irregular basis to the ‘’Neighbouring countries’’ of the European Union, a unit of Europe2020, a groupe dedicated to prospective studies. He is... (Read next)

Read the other articles by Aziz Enhaili
Follow us on ...
Facebook Twitter