Tolerance.ca
Director / Editor: Victor Teboul, Ph.D.
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Le chemin de croix de la pakistanaise Asia Bibi

(French version only)
By
Contributor, Member of Tolerance.ca®
Share this article

Au Pakistan, les minorités religieuses souffrent d'un cadre légal discriminatoire. Elles sont également l'objet de fortes pressions sociales. Plusieurs de leurs membres courent le risque d'en payer le prix fort, du moins l'ostracisme. L'affaire de la chrétienne Asia Bibi en est une illustration éloquente.

Le Pakistan est gangréné par l’extrémisme religieux, la corruption généralisée et des inégalités sociales criantes. Dans ce pays, les libertés de religion et de conscience ne font pas encore partie des mœurs nationales. Plusieurs minorités religieuses en payent un prix très élevé. Souvent en silence.

Au Pakistan, tu ne blasphémeras pas!

Aasiya Noreen (mieux connue dans le monde entier sous le nom d’Asia Bibi) est une jeune pakistanaise. Cette catholique est mère de cinq enfants. Son affaire défraie la chronique dans son pays et à l’étranger. Le Vatican n’est pas indifférent à sa cause.

Son calvaire avait commencé en 2009. Deux villageoises musulmanes, des sœurs, d’Ittan Wali du district de Shekhpura, dans le Pendjab, qui s’étaient disputées avec elle, l’avaient accusé de blasphème contre le prophète de l’islam. Qari Saleem, un imam de la localité, avait pris le relais et porté plainte contre la jeune catholique pour blasphème. Elle s’était alors retrouvée derrière les barreaux en attendant que la justice se prononce sur son sort.

En novembre 2010, Aasiya Noreen avait été condamnée à mort en première instance en vertu de la loi controversée sur le blasphème. Elle avait alors interjeté appel de cette condamnation.

Le 16 octobre 2014, le couperet est tombé. Foudroyant comme l’éclair! La Haute cour de justice de Lahore a rejeté le recours et les arguments du plaidoyer de la défense de l’accusée et confirmé la sentence prononcée en première instance contre elle. Aasiya Noreen est donc condamnée à la peine de mort pour blasphème! Pour casser ce jugement, sa défense a décidé d’introduire un dernier recours devant la Cour suprême du pays.

Instrument de séduction et de contrôle social

La loi interdisant le blasphème est controversée. Elle est relativement récente. Son adoption date de 1986 à l’époque de la dictature du général Zia ul-Haq, un dirigeant très proche de l’Arabie saoudite. C’était un des instruments que s’était donnés ce régime pour islamiser la société. Elle lui a permis de cimenter son alliance avec les islamistes et de plaire aux milieux conservateurs.

Aujourd’hui, si les islamistes restent attachés à cette loi, les milieux libéraux la décrient. Elle a été, à plusieurs reprises, instrumentalisée pour plaire aux milieux conservateurs et aux groupes extrémistes. D’ailleurs, ces derniers n’ont pas hésité à faire payer le prix ultime à plusieurs partisans de son amendement. On peut mentionner ici, à titre d’exemples, deux personnalités politiques, le gouverneur du Pendjab Salman Taseer et le ministre des minorités Shahbaz Bhatti, qui ont été assassinés par ces extrémistes.

***

Maintenant que le comité de défense va introduire un dernier recours devant la Cour suprême du Pakistan, Aasiya Noreen peut espérer gagner du temps supplémentaire en attendant le jour de sa sentence définitive. Il se peut, en cas de confirmation de la sentence, qu’elle bénéficie elle aussi du moratoire observé par son pays depuis 2008. Sa cause alimente le débat public sur cette loi controversée. Ce qui est en soi une chose positive. Les législateurs pakistanais oseraient-ils réformer cette loi ou préféreraient-ils observer le statu quo pour éviter les foudres des milieux ultra conservateurs?

17 octobre 2014



* Asia Bibi


Comment on this article!

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®.
Your name:
Email
Heading:
Message:
Contributor
This article is part of

Enhaili, Aziz
By Aziz Enhaili

Aziz Enhaili is an expert on the Middle East, of Islam and Foreign policy. He is a contributor on irregular basis to the ‘’Neighbouring countries’’ of the European Union, a unit of Europe2020, a groupe dedicated to prospective studies. He is... (Read next)

Read the other articles by Aziz Enhaili
Follow us on ...
Facebook Twitter