Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

La tuerie au Collège Dawson : rencontre avec les secouristes

par , journaliste
Jean-Marie Dufresne et son collègue Patrice Grenier dispensaient ce mercredi 13 septembre des cours de premiers soins et de réanimation cardio-vasculaire aux employés du Collège des médecins; ils étaient en train de prendre le repas du midi à la Plaza Alexis-Nihon, situé tout près du Collège Dawson, lorsqu’ils ont observé le torrent d’étudiants courant se réfugier à l’intérieur. Ils décident alors d’agir et se précipitent sur les lieux pour se rendre compte qu’il y avait déjà deux blessés par balles étendus sur la chaussée. 

 Offre spéciale !
Profitez d’un accès illimité à Tolerance.ca pour moins de 10 cents canadiens par jour (moins de 7 centimes d’euro).


Pour pouvoir lire la version intégrale de cet article, vous devez acheter un forfait d'abonnement. Si vous en avez déjà un, veuillez ouvrir une session.

Je veux m'abonner   |   Ouvrir une session



*
Des étudiants du Collège Dawson. Sarah Teman, 18 ans, étudiante en sciences sociales, Kate Shumskaya, 18 ans, étudiante en design intérieur Samantha Tauby, 17 ans, étudiante  en cinéma et communications, et Jeremy Murray, 18 ans, étudiant en sciences sociales.

Les jeunes étudiants du Collège Dawson étaient en train de déposer des gerbes de fleurs et allumer des chandelles pour souligner leur chagrin face à un de leur amis blessé lors de la fusillade. Jeremy, qui était tout près du carnage, a entendu des rafales et des coups de feux qui ont duré, selon sa perception du moment, au moins 30 secondes. Il a aussi vu son ami qui était blessé à l’abdomen et qu’on transportait hors du collège. 


 




Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter