Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

La GRC arrête deux individus accusés d’activités liées au terrorisme

Partagez cet article

Ottawa – La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a arrêté deux individus le 22 avril 2013 qui ont été accusés  de complot en vue de commettre un attentat terroriste contre un train de passagers VIA, en vertu des dispositions 248, 235(1), 83.2, 83.18 et 83.21 du Code criminel du Canada.

Grâce à une collaboration soutenue, la GRC a été en mesure de perturber rapidement la menace. Bien que la GRC croyait que ces individus avaient la capacité et la volonté de poser des actes criminels,  il n’y a eu aucun danger imminent pour la population en général, ni pour les employés de chemin de fer, des passagers de trains ou l’infrastructure ferroviaire.

Les deux suspects, Chiheb ESSEGHAIER et Raed JASER habitent les régions de Montréal et de Toronto et auraient planifié de mener une attaque contre un train de passagers VIA.  Les accusations incluent complot en vue de commettre un attentat terroriste et complot pour attenter à la vie d’autrui au profit ou sous la direction d’un groupe terroriste, ou en association avec lui.

Nommée projet SMOOTH, l’enquête de la GRC a été coordonnée par les équipes intégrées de la sécurité nationale (EISN) à Montréal et Toronto, avec l’étroite collaboration de ses partenaires nationaux et du Federal Bureau of Investigations (FBI). La GRC tient à remercier ses partenaires des EISN dont le Service canadien du renseignement de sécurité, l’Agence des services frontaliers du Canada, le service de police de Toronto, la Police régionale de York,  la Police régionale de Peel, la Police provinciale de l’Ontario, la Police régionale de Durham, la Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Montréal. La GRC souhaite aussi exprimer sa gratitude au FBI, à Citoyenneté et Immigration Canada, Transports Canada, Via Rail et la Police du CN pour leur assistance précieuse. Ces efforts de collaboration exceptionnels ont contribué directement à ces arrestations.

« Chaque arrestation reliée au terrorisme que nous effectuons envoie un message et témoigne de notre grande détermination à déceler les menaces terroristes et à protéger les Canadiens et nos alliés, » a déclaré le commissaire adjoint James Malizia, responsable des Opérations de la police fédérale de la GRC.  « Des éléments importants de la réponse à ces menaces se trouvent dans nos communautés et nos foyers canadiens, et la GRC travaille avec tous ses partenaires, incluant les collectivités à la grandeur du Canada, dans la lutte contre le terrorisme.»

Nous encourageons les citoyens à toujours signaler toute activité suspecte à la GRC, par le biais du Réseau infosécurité national en composant le 1-800-420-5805, ou en communiquant avec leur service de police local.

23 avril 2013

 



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter