Tolerance.ca
Director / Editor: Victor Teboul, Ph.D.
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Conflit étudiant. La loi 78 a été adoptée à l'Assemblée nationale

(French version only)
Share this article

La Loi 78 qui force le retour en classe et vise à empêcher la tenue de manifestations spontanées a été adoptée en fin d'après-midi, vendredi 18 mai 2012, à l'Assemblée nationale du Québec.

Après une nuit de débats à l'Assemblée nationale, 68 députés ont voté en faveur de la loi et 48 ont voté contre. Ces derniers sont principalement des députés du Parti québécois (PQ) et des députés indépendants. Aucune abstention n'a été enregistrée.

Après l'annonce de l'adoption de la loi, la chef du PQ, Pauline Marois, a invité «tous les Québécois à se faire entendre».

«Aujourd'hui, cette loi constitue un des jours les plus sombres de la démocratie québécoise, a-t-elle déclaré. La loi matraque est un abus de pouvoir. Jean Charest veut faire taire les Québécois. René Lévesque aurait été horrifié de voir un gouvernement aller si loin», a-t-elle ajouté.

«Nous exigeons que le PLQ et la Coalition Avenir Québec (CAQ) rendent des comptes, a-t-elle ajouté. Les Québécois ne vont pas se taire. Si les libéraux sont aussi durs envers nos jeunes, c'est parce qu'ils sont mous envers la corruption.»

Après la tenue du vote, les députés de la Coalition Avenir Québec (CAQ) ont indiqué avoir réussi à faire accepter des amendements «qui rendent acceptable le projet de loi qui permet le retour en classe».

«Nous avons choisi la responsabilité plutôt que la facilité, et la cohérence plutôt que la dissidence», a déclaré le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault.

Selon la ministre de l'Éducation «le droit de manifester n'est pas brimé», mais elle a ajouté que des personnes qui bloqueraient une route, contreviendraient à la loi.

18 mai 2012





Post your answer
Comment on this article!
Loi 78
By Gilles Désabrais on May 19,2012

Students act in an extreme selfish way by ignoring other people's rights to live a normal life. This law should stay in force much after 2013 because it is respectful. They are lucky that the population of Montreal is tolerent and patient. I only hope that the police will hit as hard as possible in order to discourage further demonstration against the population and against the merchants who are trying to earn their living in between. Yes we see unfair expenses on the part of all federal or provincial workers but since when did this become a student's affair ? 

Post a comment

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®.
Your name:
Email
Heading:
Message:
Follow us on ...
Facebook Twitter