Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Marathon d’écriture d’Amnistie internationale pour souligner la Journée internationale des droits de l’homme

Partagez cet article

Montréal - Installés dans l’atrium de la Maison du développement durable, en plein cœur du quartier des spectacles de Montréal, le samedi 10 décembre à partir de 11h, artistes et militants invitent la population montréalaise à participer au marathon d’écriture.

Dans le cadre du Marathon d’écriture, Amnistie internationale demande au public ainsi qu’à des artistes et des personnalités d’envoyer des cartes avec des messages de solidarité. Chaque année, plus de 775 villes à travers le monde, dont une douzaine au Québec, y participent afin de faire libérer des prisonniers d’opinion et soutenir des personnes dont les droits humains sont bafoués. Depuis 10 ans, les marathons ont fait la preuve de leur efficacité puisque plus de 50% des cas parrainés sont libérés ou voient une amélioration de leurs conditions de vie.

Cette année, alors qu’Armand Vaillancourt fera une sculpture in situ, que Jacques Goldstyn fera un marathon d’illustrations, que le réseau LGBT (pour les droits des gais, lesbiennes, bi sexuels, transsexuels et transgenres) tiendra un Kiss-in, plusieurs des 50 personnalités qui appuient Amnistie internationale pour son 50e anniversaire comme Maxime Dénommée, Lynda Thalie, Sylvie Paquette et Geneviève Rochette, porte-parole du marathon, écriront des messages pour 10 personnes comme Maikel Nabil Sanad, blogueur et prisonnier d’opinion (Égypte), Jean-Claude Roger Mbede, défenseurs des droits des gays et prisonnier d’opinion (Cameroun), ou encore pour Omar Khadr.

De plus, nos responsables des coordinations Iran et pour l'Abolition de la peine de mort, Charles Berthelet et Charles Perroud, passeront 24 heures dehors pour le canado-iranien Hamid Ghassemi-Shall, condamné à mort injustement en Iran, sur la base d'un prétendu échange courriel qu'il dément avoir envoyé. Ils seront « emprisonnés » en vue d'amasser un maximum de cartes de vœux en soutien à sa famille, et un maximum de signatures pour faire pression sur l'ambassade iranienne au Canada, du vendredi 9 décembre dès midi jusqu'au samedi 10 décembre à midi. Au coin des Rues Ste-Catherine Ouest et Clark (près de la Maison du Développement durable; Métro Place-des-Arts ou St-Laurent).

« Aujourd’hui encore, trop de pays torturent. Trop de pays briment la liberté d’expression. Trop de défenseurs des droits humains sont harcelés ou emprisonnés. Écrivons pour exprimer notre solidarité. C’est un geste simple, mais on oublie trop souvent que c’est le nombre qui fait la différence, assure la comédienne Geneviève Rochette. Écrire, ça libère ! »

Dates de l'événement : dès vendredi (pour le 24h pour Hamid) et samedi 10 décembre
Lieu : Atrium de la MDD, 50 rue Sainte-Catherine ouest (métro Saint-Laurent ou Place des arts)
Heure: À partir de 11h
Tous sont les bienvenus (nous avons des crayons de couleurs pour ceux –petits et grands- qui souhaitent dessiner leurs propres cartes de souhaits)

Prix Nobel de la Paix en 1977, Amnistie internationale est un mouvement mondial d’hommes et de femmes qui militent pour le respect des droits humains, indépendant de tout gouvernement, de toute idéologie politique, de tout intérêt économique et de toute religion. Plus de trois millions de militants à travers 150 pays agissent pour la liberté, la dignité et la justice de ceux qui en sont privés.

Pour information :
Anne Sainte-Marie
Responsable des communications
Amnistie internationale Canada francophone
514 766-9766 poste 230/Cell : 514 268-4983
aste-marie@amnistie.ca

9 décembre 2011
 





Postez votre réponse
Réagissez à cet article !
Solidaire
par Crepeau le 10 décembre 2011

IL FAUT ETRE SOLIDAIRE AVEC LA FAMILLE SHAFIA ET NE PAS CRAINDRE DE DENONCER LE PERE ET LE FILS QUI ONT TUE DELIBEREMENT LES 3 SOEURS ET LA FEMME.ILS MERITENT AU MOINS 20 ANS FERMES DE PRISON,SINON CELA ENVOIE UN MESSAGE NEGATIF A LA POPULATION,COMME QUOI VOUS POUVEZ TUER EN TOUTE IMPUNITE.

Poster votre réaction

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter