Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Canada. Baisse de la rémunération hebdomadaire moyenne des employés salariés non agricoles

La rémunération hebdomadaire moyenne des employés salariés non agricoles a diminué de 0,3 % pour s'établir à 872,75 $ en septembre, ce qui a partiellement contrebalancé la hausse enregistrée en août.

La rémunération a été relativement stable depuis le début de l'année. D'une année à l'autre, la rémunération hebdomadaire moyenne a progressé de 1,1 %, soit le taux de croissance le plus bas depuis novembre 2009.

Variation d'une année à l'autre du nombre moyen d'heures travaillées par semaine et de la rémunération hebdomadaire moyenne

Cette augmentation de 1,1 % d'une année à l'autre s'explique par divers facteurs, comme la croissance des salaires et les variations de la composition de l'emploi par industrie, par catégorie professionnelle et par niveau d'expérience de travail.

Les données sur le secteur de l'éducation

Les variations de l'effectif des salariés du secteur de l'éducation durant les mois d'été peuvent subir l'effet des changements au calendrier de paie et au calendrier scolaire. Il convient donc d'interpréter les variations d'un mois à l'autre avec prudence et de porter plus d'attention aux tendances à long terme.

Le nombre moyen d'heures travaillées par semaine peut aussi avoir un effet sur la croissance de la rémunération d'une année à l'autre. Cependant, la semaine de travail moyenne est restée inchangée durant les 12 mois ayant pris fin en septembre, s'établissant à 33,0 heures. Le nombre moyen d'heures travaillées par semaine a progressé de 0,3 % en septembre par rapport à août.

La rémunération hebdomadaire moyenne augmente dans la plupart des provinces

Durant les 12 mois ayant pris fin en septembre, la rémunération hebdomadaire moyenne a augmenté dans toutes les provinces, exception faite de l'Ontario et de la Nouvelle-Écosse. Les hausses les plus importantes ont été observées en Saskatchewan, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

En Saskatchewan, la rémunération hebdomadaire moyenne s'est chiffrée à 906,22 $ en septembre, en hausse de 6,9 % par rapport au même mois un an plus tôt. À l'Île-du-Prince-Édouard, la rémunération a progressé de 5,1 % au cours de la même période pour atteindre 745,81 $, mais elle est demeurée la plus faible parmi les provinces.

À Terre-Neuve-et-Labrador, la rémunération hebdomadaire moyenne s'est accrue de 4,6 % d'une année à l'autre pour se fixer à 884,66 $. La rémunération dans cette province a progressé à un taux supérieur à la moyenne nationale depuis décembre 2010 (voir la section «Profil provincial» du présent communiqué).

En Ontario, la rémunération a diminué de 1,3 % d'une année à l'autre, passant de 901,16 $ à 889,13 $. La baisse s'est répartie dans plusieurs industries du secteur des services, plus particulièrement dans la finance et les assurances, les services d'enseignement, le commerce de gros, les soins de santé et l'assistance sociale ainsi que l'administration publique.

Variation d'une année à l'autre de la rémunération hebdomadaire moyenne par province, septembre 2010 à septembre 2011

Rémunération hebdomadaire moyenne par secteur

La croissance de la rémunération hebdomadaire moyenne d'une année à l'autre a été supérieure à la moyenne nationale de 1,1 % dans trois des principaux secteurs d'activité du Canada, à savoir la construction, les services administratifs et de soutien ainsi que les services professionnels, scientifiques et techniques. Parallèlement, la rémunération a diminué dans les services d'enseignement ainsi que dans le secteur de l'hébergement et des services de restauration.

Dans le secteur de la construction, la rémunération hebdomadaire moyenne a progressé de 5,2 % pour atteindre 1 117,40 $. Les plus fortes hausses ont été observées dans les travaux de génie civil, dans la construction de bâtiments et chez les entrepreneurs spécialisés.

Variation sur 12 mois de la rémunération hebdomadaire moyenne dans les 10 principaux secteurs, septembre 2010 à septembre 2011

Emploi salarié non agricole par secteur

Le nombre d'employés salariés non agricoles a augmenté de 47 900 d'août à septembre. D'une année à l'autre, le nombre d'employés salariés a progressé de 273 100 (+1,8 %).

L'emploi salarié a progressé tant dans le secteur des biens que dans celui des services. La majeure partie de la progression est survenue dans la fabrication, la construction, le commerce de détail et le secteur de l'hébergement et des services de restauration.

Entre septembre 2010 et septembre 2011, la plus forte hausse du nombre d'employés salariés a été enregistrée dans l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz, dans les services publics, dans la construction, dans les services professionnels, scientifiques et techniques, dans l'hébergement et les services de restauration, dans les soins de santé et l'assistance sociale ainsi que dans le transport et l'entreposage.

Profil provincial : Terre-Neuve-et-Labrador

En septembre, Terre-Neuve-et-Labrador comptait 206 300 employés salariés non agricoles, ce qui représente 1,4 % de l'effectif national. Entre septembre 2010 et septembre 2011, le nombre d'employés salariés a augmenté de 3,5 % (+6 900), soit l'un des taux de croissance les plus élevés de toutes les provinces et près de deux fois le taux de croissance national de 1,8 %.

Pendant le repli économique de 2008 et de 2009, l'emploi salarié non agricole à Terre-Neuve-et-Labrador s'est contracté plus lentement que dans l'ensemble du pays. Entre août 2008 et août 2009, l'emploi salarié a diminué de 1,6 % dans la province, comparativement à une baisse de 2,7 % à l'échelle nationale.

Entre août 2009 et septembre 2011, les niveaux d'emploi salarié à Terre-Neuve-et-Labrador ont plus que regagné le terrain perdu, progressant de 7,1 % comparativement à une croissance moyenne nationale de 3,8 %. Les niveaux d'emploi dans la province suivent une tendance à la hausse depuis juin 2009.

Le nombre d'employés salariés non agricoles à Terre-Neuve-et-Labrador, janvier 2008 à septembre 2011

Au cours des 12 mois ayant pris fin en septembre, la croissance de l'emploi salarié à Terre-Neuve-et-Labrador a été généralisée, se répartissant dans les secteurs des biens et des services. Les hausses les plus marquées ont été enregistrées dans les secteurs de la construction et des services professionnels, scientifiques et techniques.

Entre septembre 2010 et septembre 2011, la rémunération hebdomadaire moyenne à Terre-Neuve-et-Labrador a augmenté de 4,6 % pour s'établir à 884,66 $. Ce taux de croissance est l'un des plus élevés à l'échelle provinciale et représente plus de quatre fois la moyenne nationale de 1,1 %.

Au cours de cette période, dans les principaux secteurs d'activité, des hausses supérieures à la moyenne provinciale en matière de rémunération ont été observées dans les services administratifs et de soutien, dans les services d'enseignement ainsi que dans le commerce de détail.

Terre-Neuve-et-Labrador compte une proportion d'employés supérieure à la moyenne nationale dans les services d'enseignement, dans les soins de santé et l'assistance sociale ainsi que dans l'administration publique. Ces secteurs, qui offrent généralement une meilleure rémunération, sont l'un des facteurs qui expliquent la rémunération moyenne élevée à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les employés à Terre-Neuve-et-Labrador ont aussi travaillé plus d'heures que les employés des autres provinces, sauf ceux de l'Alberta. En septembre, le nombre moyen d'heures travaillées par semaine à Terre-Neuve-et-Labrador s'établissait à 33,8, comparativement à la moyenne nationale de 33,0 heures.

Dans le secteur des biens, les employés ont travaillé en moyenne 39,2 heures par semaine en septembre, comparativement à la moyenne nationale de 38,8 heures. Dans le secteur des services, le nombre moyen d'heures travaillées s'est élevé à 32,9, comparativement à 31,8 à l'échelle nationale.

Entre septembre 2010 et septembre 2011, le nombre moyen d'heures de travail par semaine a diminué de 0,6 % à Terre-Neuve-et-Labrador, passant de 34,0 à 33,8 heures. Si la semaine de travail moyenne a été égale ou supérieure à 34,0 heures pendant presque toute l'année 2010 et le début de 2011, elle est restée en-deçà de 34,0 heures depuis mai 2011.

 



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter