Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Bavures policières: La police doit cesser d’enquêter sur la police

Partagez cet article

Montréal  – « L’apparence d’impartialité peut difficilement être maintenue lorsque des policiers en service enquêtent sur d’autres policiers et les récents événements ayant mené au décès de deux citoyens à la suite d’une opération policière rendent encore plus nécessaire la mise sur pied d’un Bureau des enquêtes spéciales. C’est pourquoi Vision Montréal réitère la position prise en mars 2010 à cet effet », a déclaré la chef de l’Opposition officielle et chef de Vision Montréal, Louise Harel.



Le 16 février 2010, la Protectrice du Citoyen présentait un rapport spécial sur les procédures d’enquête au Québec sur les incidents impliquant des policiers et recommandait la mise en place d’un tel bureau, afin que soit mis en place un processus transparent et impartial qui inspire la confiance et le respect de la part des citoyens et des corps policiers.

« En appui au rapport de la Protectrice du Citoyen, au conseil municipal du 22 mars 2010, Vision Montréal a présenté une motion proposant que le Conseil de Ville appuie le rapport de la Protectrice du citoyen dans sa recommandation au Gouvernement du Québec de créer le Bureau des enquêtes spéciales qui aura pour mandat de mener les enquêtes sur des incidents qui entraînent un décès ou des blessures graves à la suite d’une intervention policière ou d’une détention. Cette motion avait reçu l’appui unanime des membres du conseil de ville », a rappelé Réal Ménard.

« La contribution éventuelle de civils au sein même des équipes responsables de mener ces enquêtes est de nature à rassurer les citoyens quant à l’impartialité de tout le processus d’enquête et le gouvernement du Québec doit aller de l’avant en créant une entité indépendante, chargée d’enquêter sur des incidents impliquant des policiers », a conclu Réal Ménard.


Renseignements :
Marie-Hélène d’Entremont
Attachée de presse
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446

9 juin 2010



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter