Tolerance.ca
Directeur / Éditeur: Victor Teboul, Ph.D.
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Canada. Hausse des ventes de grossistes

Partagez cet article

Les ventes des grossistes ont augmenté pour un cinquième mois consécutif en décembre, ayant progressé de 0,8 % pour se chiffrer à 45,9 milliards de dollars. Dans l'ensemble, six des sept sous-secteurs, représentant la quasi-totalité des ventes en gros, ont affiché des hausses.

Exprimées en volume, les ventes en gros ont enregistré une hausse de 1,2 % en décembre.

En décembre, près de la moitié de la croissance provient de deux sous-secteurs, soit le sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures ainsi que celui des véhicules automobiles et de leurs pièces.

Le sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures a été à l'origine de plus du tiers de la hausse des ventes des grossistes en décembre. Les ventes de ce sous-secteur ont atteint 9,9 milliards de dollars, en hausse de 1,3 %. Il s'agit d'une huitième hausse mensuelle en 2010 pour ce sous-secteur.

Les ventes du sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces se sont accrues de 1,2 %, reflétant principalement des ventes plus élevées des grossistes des pièces et accessoires neufs pour véhicules automobiles.

Le sous-secteur des articles personnels et ménagers a affiché une augmentation de 0,8 % en décembre, après avoir reculé de 1,3 % en novembre.

Les ventes des grossistes des produits alimentaires, de boissons et de tabac ont progressé de 0,6 %. Les ventes de ce sous-secteur se sont raffermies pendant la majeure partie de 2010.

Note aux lecteurs
Toutes les données qui figurent dans le présent communiqué sont désaisonnalisées et sont exprimées en dollars courants, à moins d'avis contraire.

Toutes les comparaisons annuelles du présent communiqué sont fondées sur la somme des estimations mensuelles non désaisonnalisées. Lors de la diffusion d'avril, les données désaisonnalisées mensuelles pour 2010 seront révisées afin de les faire correspondre à la somme des estimations non désaisonnalisées.

Les ventes du commerce de gros exprimées en volume sont calculées en déflatant les valeurs en dollars courants à l'aide d'indices des prix à l'importation et d'indices des prix des produits industriels. Puisque de nombreux biens vendus par les grossistes sont importés, les variations de la valeur du dollar canadien peuvent avoir une incidence importante sur les prix des marchandises achetées et vendues par les grossistes.

La série des ventes en gros en dollars enchaînés (2002) utilise l'indice de volume en chaîne de Fisher fondé sur l'année de référence 2002.

Le seul sous-secteur ayant affiché un repli des ventes en décembre a été celui des produits agricoles (-6,0 %), qui représente moins de 2 % des ventes en gros.

Augmentation des ventes dans la plupart des provinces
Les ventes ont progressé dans sept provinces en décembre, alors que les grossistes du Québec, du Manitoba et de l'Île-du-Prince-Édouard ont enregistré des baisses.

L'Ontario a connu une progression de 1,0 % des ventes des grossistes, lesquelles ont atteint 23,3 milliards de dollars en décembre. Cette croissance était principalement attribuable à l'augmentation des ventes du sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces ainsi que de celui des machines, du matériel et des fournitures.

La Saskatchewan a affiché le taux de croissance provincial le plus élevé en décembre. Les ventes de la province se sont accrues de 5,5 %, reflétant en grande partie une augmentation des ventes du groupe des fournitures agricoles. Il s'agit d'une cinquième hausse des ventes en Saskatchewan en six mois.

Au Québec, les ventes en gros se sont légèrement contractées de 0,2 % en décembre, à la suite d'une hausse de 2,9 % en novembre.

Baisse des niveaux des stocks
Les stocks ont reculé de 0,5 % en décembre pour se chiffrer à 52,5 milliards de dollars. Dans l'ensemble, 14 des 25 groupes industriels ont affiché une réduction de leurs stocks.

La plus forte baisse a été observée dans les stocks du groupe des machines, du matériel et des fournitures industriels et pour la construction, la foresterie et l'extraction minière (-2,8 %). Cette baisse a été neutralisée par l'augmentation des stocks de 7,1 % enregistrée par les grossistes des véhicules automobiles.

Le recul des stocks des grossistes combiné à la progression de leurs ventes s'est traduit par une baisse du ratio des stocks aux ventes, lequel est passé de 1,16 en novembre à 1,15 en décembre.

Le ratio des stocks aux ventes est une mesure du temps (en mois) qu'il faudrait pour épuiser les stocks au rythme actuel des ventes.

Les ventes des grossistes reprennent en 2010
Après avoir affiché une baisse en 2009 en raison du ralentissement économique mondial provoqué par la crise financière, les ventes des grossistes se sont élevées à plus de 530 milliards de dollars en 2010, en hausse de 8,0 % par rapport à 2009.

Les sept sous-secteurs composant le commerce de gros ont enregistré des hausses en 2010. Le sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces a principalement contribué à la croissance de 2010, suivi du sous-secteur des matériaux et fournitures de construction.

Les ventes en gros ont progressé dans toutes les provinces et dans tous les territoires en 2010.

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Votre nom :
Courriel
Titre :
Message :
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter