Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.
Le monde de Donald J. Trump
Par Aziz Enhaili
Rédacteur en chef, Tolerance.ca
Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois ouvrages collectifs dirigés par Barry Rubin : Political Islam (Londres: Routledge, 2006) et A Guide to Islamist Movements (New York: M.E. Sharpe, 2010) ainsi qu’à la publication : Pluralisme, Modernité et Monde Arabe, dirigée par Marie-Hélène Parizeau et Soheil Kash (Presses de l’Université Laval, 2001), en signant le chapitre «Pluralisme et islamisme au Maghreb. Le cas du Maroc». 
Articles de cette chronique
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Donald J. Trump l'a dit en campagne électorale. Il s'est engagé à détruire le groupe combattant État islamique (EI) par tous les moyens et là où il se trouve. Il voit en M. Erdogan un allié dans cette lutte à mort. Pour lui, tout le reste ou presque vient après. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Les allies transatlantiques de Washington sont inquiets. Les déclarations du locataire de la Maison Blanche concernant l’OTAN et la Russie ajoute de l’eau au moulin à leurs inquiétudes. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
L’ancien chirurgien Ben Carson est un habitué des déclarations controversées. Il a l’air de faire une fixation sur la question d’esclavage. Mais, pas pour les bonnes raisons. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Depuis l’arrivée du président Donald J. Trump à la Maison Blanche, de plus en plus de centres communautaires juifs sont la cible de menaces au téléphone ou de vandalisme. Même leurs cimetières ne trouvent pas grâce aux yeux des vandales. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Mike Pence a fini par devenir l'envoyé de facto du président Trump auprès de la communauté juive américaine. Un rôle qui ne souffre le moindre empressement à réagir à chaud à un événement ou à un autre. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
La plupart des sociétés humaines ont consacré un espace pour enterrer leurs morts. Elles s'attendent à ce que cet espace soit un lieu intouchable. Une consigne violée par des gens qui semblent n'avoir ni foi ni loi. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le président Donald J. Trump est une personnalité polarisante. Mais, le rapprochement de plusieurs communautés, dont la juive et la musulmane, est un des effets pervers de ses politiques populistes. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le président Donald J. Trump ne s’en cache pas. Pour lui, les médias sont un parti d’opposition. Il leur a donc déclaré la guerre. Ce n’est pas son influent stratège politique en chef, Steve Bannon, qui va l’en dissuader puisqu’il pense la même chose. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
La petite twitteuse Bana Al-Abed racontait durant des mois l’enfer à Alep-Est. Là, elle s’est de nouveau rappelée au souvenir de tous. Cette fois pour lancer un appel à l’aide au nouveau président américain. (Texte intégral)
par Aziz Enhaili, Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le Républicain Donald J. Trump avait fait une partie de sa campagne sur le dos des Mexicains. Son projet de construction d’un mur à la frontière avec le Mexique irrite ce pays au plus haut point. (Texte intégral)
    [1] 2 3    Suiv.  >>

Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter