Tolerance.ca
Looking inside ourselves and out at the world
Independent and neutral with regard to all political and religious orientations, Tolerance.ca® aims to promote awareness of the major democratic principles on which tolerance is based.

Petits calculs : Hollande ouvre le dossier explosif des allocations chômage

(French version only)
PETITS CALCULS - Chaque semaine, Nicolas Prissette, rédacteur en chef adjoint au JDD, décrypte les politiques économiques et sociales. Cette semaine, l’exécutif veut réformer les droits des chômeurs. http://www.lejdd.fr/Politique/VIDEO-Hollande-ouvre-le-dossier-explosif-des-allocations-chomage-769399 Attention, dossier explosif ! Faut-il diminuer les indemnités versées aux chômeurs, les verser moins longtemps ? C’est la question que soulève à la fois Emmanuel Macron, mais aussi la Cour des comptes et d’une certaine façon François Hollande. Le chef de l’Etat a souligné lundi devant le Conseil économique, social et environnemental que la durée d’indemnisation des demandeurs d’emploi était "la plus longue d’Europe". Durcir ces conditions serait une façon d’inciter les demandeurs d’emploi à chercher plus activement un travail. Et une solution pour réduire la dette de l’assurance-chômage qui a doublé en cinq ans. Dans la situation actuelle, un chômeur peut toucher des indemnités pendant deux ans maximum dans le cas général avec une allocation correspondant à 57% du salaire antérieur. En moyenne, cette somme est proche de 1.000 euros. C’est l’un des régimes les plus généreux d’Europe. A quel point ce dispositif pousse-t-il les demandeurs d’emploi à refuser des postes, à rester au chômage ? Voilà la question de fond. Depuis 2008, un chômeur n’a pas le droit de refuser plus de deux "offres raisonnables d’emploi", dont la définition a fait l’objet d’un décret, sous peine de sanction. Mais les contrôles sont faibles. On compte seulement 77 radiations à ce titre en 2013. Il va falloir répondre à cette question qui revient sans cesse dans le débat politique. Les règles de l’assurance-chômage doivent être renégociées avant le mois de juillet. Le patronat est favorable à la dégressivité, c’est-à-dire à la baisse progressive des allocations au cours du temps. Les syndicats sont farouchement opposés. En cas de désaccord persistant, c’est le gouvernement qui tranchera.

© DailyMotion -


Comment on this article!
To post a comment, we encourage you to become a member of Tolerance.ca® or log in if you are already a member. You can still post your commentwithout registering, but you will need to fill your personal information each time.

Become a member (free)   |   Log in

Postings are subject to the terms and conditions of Tolerance.ca®. Before submitting your message , you must read the Terms and conditions of Tolerance.ca® and agree to them by checking the box below.
Your name:
Email:
Heading:
Message:
 
  I have read and agree to the Terms and conditions of Tolerance.ca®.
Follow us on ...
Facebook Twitter