Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Une porte de toilettes, témoin au procès Pistorius

PRETORIA - 12 mars 2014 - La porte des toilettes de la maison d'Oscar Pistorius, jugé pour meurtre à Pretoria, a été transportée au tribunal, comme une sorte de témoin. C'est à travers cette porte que l'athlète sud-africain a tiré des coups de feu mortel et tué sa compagne. Pour les experts de la police scientifique, Pistorius ne portait pas ses prothèses lorsqu'il a défoncé la porte des toilettes dans lesquels sa petite amie se trouvait. Selon le colonel Gerhard Vermeulen, le sextuple médaillé d'or paralympique, était sur ses moignons lorsqu'il a défoncé avec une batte de cricket la porte des toilettes. L'expert a lui-même simulé la manière dont le coup a été porté contre la porte. La défense soutient elle qu'il avait remis ses prothèses. Oscar Pistorius avait en effet affirmé s'être rué dans sa chambre après avoir tiré, pensant faire feu sur un cambrioleur.

© DailyMotion -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter