Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Espagne: Des centaines de milliers de Catalans défilent à Barcelone contre l’indépendance

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

Tous les Catalans ne sont pas favorables à l’indépendance de leur région. La preuve: la manifestation monstre ce dimanche des forces catalanes unionistes à Barcelone.

Au parlement catalan, l’indépendance a été proclamée il y a deux jours. Pour ne pas laisser tout le terrain aux indépendantistes, les Catalans unionistes se sont mobilisés ce dimanche à Barcelone.

"Y Viva España"

Le 27 octobre, une République catalane indépendante a été proclamée par les députés indépendantistes. Si la foule indépendantiste massée à l’extérieur du parlement régional était en liesse, tel n’était pas le cas des Catalans unionistes. Pour dénoncer la déclaration unilatérale de l’indépendance, ces derniers ont répondu favorablement à l’appel d’organisations de la société civile catalane et se sont donné rendez-vous ce dimanche avenue Passeig Gracia, au centre-ville de Barcelone, capitale de la Généralité de la Catalogne.

Selon la police, ils étaient 300 000 personnes à répondre à l’appel. La préfecture parle pour sa part d’un million de manifestants. Une guerre de chiffres habituelle de ce genre d’événement un peu partout à travers le monde.

Ces unionistes ont dénoncé le président indépendantiste de l’exécutif catalan, Carles Puigdemont, destitué depuis vendredi par Madrid pour avoir proclamé l’indépendance de la région. Ils sont allés jusqu’à réclamer sa réclusion: "Puigdemont en prison."

Sur leurs pancartes, on peut lire: "Ensemble," "Non au coup d’État" (en référence à la déclaration de l’indépendance), "Catalogne ma terre, Espagne mon pays," "Nous ne permettrons pas le morcellement de l’Espagne" ou "Moi aussi, je suis Espagnol."

Sur les réseaux sociaux, une pléthore d’images de manifestants enveloppés dans le drapeau espagnol. Les bannières catalanes, espagnoles et de l’Union européennes étaient brandies par les marcheurs.

***

Si quelqu’un pouvait encore en douter, l’indépendance de la Catalogne est un enjeu qui divise profondément la société locale. Une série de manifestations ces dernières semaines des forces unionistes et indépendantistes à Barcelone l’a montré. Cela dit, ces deux camps ont-ils encore le temps, l'énergie et la volonté d'arriver à un compromis acceptable pour eux ou est-il déjà trop tard?

29 octobre 2017



Réagissez à cet article !
Il y a actuellement 1 réaction.

Poster une réaction
Fake
par Yep le 30 octobre 2017

Il ne faut pas confondre "catalans" avec "espagnols, habitants ou pas en catalogne". Ils étaient nombreux à cette manif, oui, mais ce n'était pas des catalans. C'était un peu d'espagnols vivant en catalogne et beaucoup d'espagnols ramenés à grand renfort de bus et de trains spéciaux.

Si les catalans opposés à l'indépendance étaient si nombreux que cela, ils auraient participé au référendum sur l'indépendance du 1er octobre, et ils auraient gagné ! Et il n'y aurait pas eu de proclamation d'indépendance. (cqfd).

Poster une réaction
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

La Chronique de Aziz Enhaili, rédacteur en chef de Tolerance.ca
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter