Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Un colis haineux livré à la grande mosquée et aux musulmans de Québec

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

Les Québécois de confession (ou de tradition) musulmane sont près de 300 000 personnes. Ils sont donc une minorité. Plusieurs de leurs institutions communataires, dont la grande mosquée de Québec, ont été la cible d'actes haineux et même d'un attentat terroriste.

La grande mosquée de Québec est située au 2877, Chemin Ste-Foy. Elle est devenue la cible des milieux d’extrême droite. Elle a, ces dernières années, fait les frais de plusieurs de leurs actes haineux.

Le nouveau message haineux envoyé à la grande mosquée de Québec

Depuis l’attentat terroriste menée en janvier dernier par l’identitaire Alexandre Bissonnette, la grande mosquée de Québec est devenue un symbole non seulement pour les Québécois musulmans, mais également pour le Québec et le Canada. C’est la première mosquée en terre d’Occident à être la cible d’une attaque terroriste menée par l’extrême droite. Une attaque qui a fait parmi les fidèles six morts et cinq blessés. Cet attentat a choqué le pays d’un océan à l’autre. A cette occasion, les manifestations de sympathie et de solidarité avec les musulmans de la Capitale-Nationale se sont multipliées un peu partout au pays. Mettant du baume au cœur d’une communauté endeuillée. Moins de six mois plus tard, elle est la cible d’un nouvel acte haineux.

Vendredi dernier, le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) a reçu un colis anonyme. Il contenait un Coran (collection folio classique, édition Gallimard), une note d’insultes et une photo. Sur la page couverture du Coran profané, un X (comme cible à abattre) gravé raye le nom d’Allah écrit en arabe. La note insultante pour les musulmans de la ville faisait référence à des porcs. Elle disait: ''Vous cherchez un terrain pour ensevelir vos sales carcasses? alors voici un endroit idéal pour vous. Ça va sentir le cochon de toute façon.'' Quand on prend en considération le fait que le porc est considéré, dans l'imaginaire islamique, comme un animal impropre, on se rend compte de l’intention de les blesser de (ou des) expéditeur(s) du colis. La photo montre des porcs pataugeant dans la boue d’une porcherie. Le message d’hostilité à l’islam et au projet d’aménagement d’un cimetière musulman à Saint-Apollinaire, sur la rive-sud de Québec, était très clair.

Le CCIQ a alerté le Service de police de la Ville de Québec et lui a remis le colis haineux. Le SPVQ a ouvert une enquête le même jour. Selon une déclaration de son porte-parole, David Poitras, la police prend cette affaire très au sérieux. L’enquête est toujours en cours à la recherche du (ou des) auteurs(s) de cette action islamophobe.

Le CCIQ a reçu le colis haineux deux jours avant le référendum sur le projet de cimetière musulman à Saint-Apollinaire. Mais, ses dirigeants ont préféré ne pas étaler l’affaire sur la place publique. Son président Mohamed Labidi a expliqué, au téléphone, à Tolerance.ca, que s’ils avaient gardé le silence, c’était pour ne pas nuire au processus référendaire.

Hier soir, les fidèles, qui se trouvaient au CCIQ pour un événement communautaire, ont appris la nouvelle du colis haineux. Ils étaient choqués. Cela a rouvert une plaie qui était loin d’être cicatrisée depuis l’attaque terroriste de janvier dernier. Sans parler, entre autres, du geste haineux de la tête de porc déposée devant le même établissement en 2016 avec la note ''Bon appétit.'' Le porc fait partie des interdits alimentaires pour les musulmans.

Aujourd’hui, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, s’est exprimé, en marge du Conseil de la Fédération à Edmonton, sur ce nouvel épisode islamophobe. Pour lui, aucun Québécois ne mérite d’être traité de cette façon. Il l'a qualifié d’''acte répugnant et inacceptable'' et la personne qui l’a fait de ''lâche.'' Le premier ministre fédéral Justin Trudeau a, pour sa part, parlé d’un acte criminel et contraire aux valeurs du pays.

La députée de Taschereau, porte-parole de l'opposition officielle (PQ) en matière de laïcité et responsable de la région de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, a dit sur sa page Facebook son choc: ''Je veux dire combien je suis choquée du colis déposé au CCIQ. Geste haineux intolérable, inacceptable.''

Au moment de mettre en ligne cette chronique, pas la moindre réaction à ce qui s'est passé sur la page Facebook du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault. Même constat pour le solidaire Amir Khadir

Dans un courriel à Tolerance.ca, M. Labidi a qualifié le colis haineux d’''acte raciste et xénophobe et d’une bassesse extrême.'' Mais cela ne devrait décourager ''(le CCIQ, ndlr) de continuer (ses) actions de rapprochement interculturel'' ni faire tomber les (musulmans, ndlr) dans le piège de ''l’amalgame et mettre tout le monde dans le même sac.''

***

Les actes haineux ciblant la minorité musulmane se multiplient au Québec, comme dans le reste du pays et de l’Amérique du nord. On a l’impression que leurs auteurs cherchent à provoquer les musulmans pour qu’ils réagissent et leur offrent ainsi l’occasion de légitimer leurs actes haineux et l’idéologie populiste de droite qui les sous-tend. Mais, les musulmans sont loin d'être des dupes pour tomber dans ce piège. Aussi, en plus de faire confiance aux institutions de l'État pour les protéger, les musulmans savent combien est importante l'éducation du public pour lutter efficacement contre la propagande de l'extrême droite qui brosse d'eux le portrait grossier d'un groupe hostile aux valeurs et aux institutions occidentales quand elle ne les dépeint pas comme de dangereux extrémistes et des menaces pour la paix civile.

19 juillet 2017



** Le président du CCIQ nous a également fourni cette image.


Réagissez à cet article !
Il y a actuellement 1 réaction.

Poster une réaction
Réaction d'Amir Khadir, député de Mercier, Québec solidaire
par Angèle Garriga le 21 juillet 2017

Bonjour, je comprends votre déception quant au silence d'Amir Khadir mais je suis convaincue qu'il condamne cet acte odieux.

Par contre, Gabriel Nadeau-Dubois, député de Gouin pour Québec solidaire, s'est exprimé en lien avec cet événement qu'il condamne sur sa page Facebook le 19 juillet et on comprend qu'il s'exprime au nom de Québec solidaire. Cela aurait été bienvenu de le mentionner dans votre article.

Solidarité

Angèle Garriga, St-Jérôme

Poster une réaction
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

La Chronique de Aziz Enhaili, rédacteur en chef de Tolerance.ca
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter