Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Les bombardements sur la bande de Gaza : la distinction civil/militaire survivra-t-elle ?

Après plusieurs semaines de bombardements, l’armée israélienne s’est finalement retirée de Gaza le 20 janvier dernier. Mais à considérer l’ampleur des dégâts que laisse derrière elle son artillerie, on peut désormais se demander si la distinction entre « civil » et « militaire » demeure pertinente. Certes, on n’est plus à l’ère des guerres de tranchées et moins encore à celle des batailles rangées. Avec le théâtre des opérations profondément en zone urbaine, les dommages collatéraux sont aujourd’hui devenus la norme. Cependant, il y a lieu de craindre que la récente intervention israélienne sur Gaza ait fait tomber le dernier mur qui marquait la distinction civil/militaire en temps de guerre : la décence dans le discours.

 Offre spéciale !
Profitez d’un accès illimité à Tolerance.ca pour moins de 10 cents canadiens par jour (moins de 7 centimes d’euro).


Pour pouvoir lire la version intégrale de cet article, vous devez acheter un forfait d'abonnement. Si vous en avez déjà un, veuillez ouvrir une session.

Je veux m'abonner   |   Ouvrir une session



Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter