Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Québec: Le candidat libéral Jean-Yves Duclos

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®
Le candidat libéral Duclos et moi-même à son local officiel.

Pour faire la couverture de la campagne fédérale en cours, nous avons, entre autres, pris contact avec plusieurs candidats de différentes formations politiques. Ici, on fait le tour avec le candidat libéral dans Québec Jean-Yves Duclos.

Dans le cadre de la couverture de la campagne électorale fédérale de cette année, nous avons pris contact avec Jean-Yves Duclos, le candidat libéral dans la circonscription Québec. Nous l’avons rencontré une première fois à un rassemblement de partisans libéraux réunis à l’hôtel Bonne Entente à Ste-Foy pour accueillir leur chef Justin Trudeau. C’est lui qui s’était chargé de le présenter à une assemblée conquise d’avance. Une fois, le rendez-vous pris avec le candidat, nous nous sommes retrouvés plusieurs jours plus tard devant son local officiel de campagne situé sur le boulevard Charest.

Une journée de campagne avec Jean-Yves Duclos

Après de brèves salutations, nous avons pris place à bord de sa voiture. Il avait ce jour-là à son agenda plusieurs rencontres. Nous y reviendrons ci-dessous.

Jean-Yves Duclos est né il y a 50 ans dans la ville de Québec. Il réside dans sa circonscription. C’est un homme marié et père de trois enfants. Il est professeur d’économie et titulaire d’une chaire de recherche sur les enjeux économiques des changements démographiques à l’Université Laval.

Pour mener à bien son entreprise politique, il s’est entouré d’une équipe de bénévoles qui sont de différentes générations, dont plusieurs jeunes. C’est une organisation aux tâches bien définies et aux rôles bien identifiés. Chacun sait ce qu’il a à faire.

La journée de M. Duclos commence à 8h et se termine vers 21h-21h30. Il commence par rencontrer les membres de son équipe de campagne. Il lit les journaux, prend connaissance des nouvelles promesses du parti. Entre 11 heures et 21 heures, il est sur le terrain. Comme il le reconnaît lui-même: ''il faut être en forme'' pour soutenir ce rythme électoral.

S’il a décidé de s’engager en politique, c’est pour essayer d’améliorer la situation dans une société qui fait face à plusieurs défis dans des domaines comme la santé, l’économie et l’environnement. Pour relever ces défis, il a lui-même approché le Parti libéral. Pourquoi cette formation et non une autre? À ses yeux, les valeurs et le programme de ce parti lui conviennent. À l’en croire, il s’agirait d’un ''parti centré sur les besoins des gens'', un ''parti souple'' et qui s’ajuste en fonction de la situation. Un parti qui prône: ''l’ouverture, le respect et la science''. Trois valeurs fondamentales pour le candidat libéral. Pour lui, le gouvernement canadien a l’obligation de valoriser la justice sociale et d’appuyer le développement économique et durable. Cela sonne comme un désaveu du bilan décennal du gouvernement conservateur sortant.

Trois enjeux tiennent à cœur à M. Duclos. D’abord, la prospérité économique et la création de l’emploi. Pour lui, c’est la clé de la stabilité sociale et de la fierté des individus et de leurs familles. Il estime à ce propos que le programme de son parti est meilleur que celui des autres formations. Pour rappel, il s’agit, selon une des promesses libérales, d’un programme centré sur la classe moyenne, mais qui ne met pas de côté toutes ces familles qui travaillent fort, mais arrivent difficilement à joindre les deux bouts. Ensuite, l’environnement. Enfin, l’équité et la lutte contre les inégalités sociales.

Pour convaincre les électeurs de sa circonscription de l’intérêt qu’ils pourraient trouver dans son élection, M. Duclos estime être celui qui servirait le mieux leurs intérêts. Il promet à ce propos d’être à l’écoute de leurs besoins et de mettre à leur service son expertise économique, son expérience et surtout  son cœur.

Le candidat Jean-Yves Duclos à la résidence des personnes âgées donnant sur le boulevard Charest.

Après avoir fait ce survol, nous avons accompagné M. Duclos sur le terrain. Il avait plusieurs activités à son agenda cette journée. Nous sommes d’abord allés dans une résidence pour personnes âgées située non loin de son local officiel de campagne. Nous sommes arrivés en plein dîner dans cette résidence. L’accueil était amical. Le candidat a pris la parole, histoire de se présenter et de présenter le programme de son parti. Juste après, il a fait le tour des tables pour discuter avec les gens. Ils l’avaient tous accueilli de manière amicale. On voyait que l’approche de M. Duclos était empreinte d’empathie et les gens se trouvant sur les lieux le lui rendaient bien.

Après cette visite, nous avons été dans un bistrot. Notre dernière escale était L’Arche l’étoile Québec, un organisme pour personnes avec handicaps. Là aussi, l’accueil du responsable et des personnes présentes était amical. Comme il n’y avait pas là beaucoup de personnes, le candidat a promis de retourner sur les lieux un autre jour.

En cours de route, il se présentait à tous les citoyens ou presque que nous croisions. On sentait que les gens n’avaient pas d’inimitié à son endroit.

***

Une fois cette tournée terminée, nous sommes allés au local officiel du candidat. Après un petit arrêt là, nous nous sommes séparés et notre couverture de sa campagne a pris fin.

17 octobre 2015



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

Canada 2015
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter