Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Youri Rousseau: ''L’enjeu principal (pour moi) est la croissance économique''

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

Youri Rousseau est un bachelier en sciences politiques et économiques du Collège Militaire Royal de Kingston en Ontario. Il est militaire de carrière. Il était au Camp Mirage à titre de Chef d’état-major, Élément de support aérien, pour les opérations en Afghanistan. Il travaille comme gestionnaire des services corporatifs de recherche et développement pour Défense Canada — Valcartier. Il est candidat libéral dans la circonscription Louis-Saint-Laurent, à Québec. Il y affronte, entre autres, le conservateur Gérard Deltel. Nous nous sommes entretenu avec lui à propos de sa candidature à l’élection fédérale du 19 octobre prochain. Entrevue réalisée par Aziz Enhaili pour Tolerance.ca®.

Tolerance.ca: Qu’est-ce qui vous a motivé pour vous présenter à l’élection fédérale de cette année?

Youri Rousseau: J’ai défendu les Canadiennes et les Canadiens pendant 22 ans au sein de la Défense nationale. J’aime mon pays! Mais, au cours des dernières années, le Parti conservateur a géré le Canada de façon partisane et anti-démocratique. Les Conservateurs ont coupé dans la science et les services aux citoyens les plus démunis, tout en changeant significativement le rôle du Canada sur la scène internationale. J’ai donc choisi de me présenter en politique pour deux raisons principales. La première: rétablir le rôle du Canada comme leader positif pour la paix, le développement économique responsable, l’environnement et les droits humains. La seconde: contribuer à aider les Canadiennes et les Canadiens aux prises avec la mauvaise gestion économique de Stephen Harper.

Tolerance.ca: Pourquoi avez-vous choisi de le faire sous la bannière du Parti libéral du Canada et non d’un autre parti? Et pourquoi dans Louis-Saint-Laurent: Québec, Wendake, Lebourgneuf, Loretteville et non ailleurs?

Youri Rousseau: Pour moi, le Parti libéral est le seul parti à avoir les coudées franches. C’est-à-dire que c’est un parti qui n’est redevable ni au lobby syndical ni au lobby patronal. Un parti au centre, pragmatique, prêt à analyser chacun des enjeux, à écouter les experts, à consulter les scientifiques et les citoyens et à prendre la meilleure décision pour le bien commun. Autrement dit: je me reconnais dans le Parti libéral et dans ses positions.

Tolerance.ca: Pourquoi voter pour Youri Rousseau et non pas pour un autre candidat?

Youri Rousseau: J’ai servi comme officier dans les forces armées et je suis maintenant gestionnaire pour un centre de recherche et développement. J’ai une grande expérience en gestion et je suis un travailleur acharné. Les gens de Louis-Saint-Laurent pourront compter sur moi pour travailler très fort pour défendre leurs intérêts. De plus, j’ai de l’ambition pour la région de Québec. Je veux favoriser les investissements en infrastructure et en recherche afin de développer notre économie, commercialiser nos innovations, exporter nos produits, créer des emplois et créer de la richesse.

Tolerance.ca: Comment qualifiez-vous le traitement des vétérans par le gouvernement Harper? Et pourquoi?

Youri Rousseau: Les conservateurs ont brisé le contrat social entre le gouvernement et les vétérans. Ils ont enlevé la prestation à vie et l’on remplacé par un montant forfaitaire. Ils ont fermé neuf bureaux de soutien aux Anciens Combattants. Ils ont coupé 900 employés dans ce ministère. Ils ont manqué à leur obligation de bien soutenir les hommes et les femmes qui se sont battus pour le Canada. Le Parti libéral s’est engagé à remettre les pensions à vie, à ré-ouvrir les bureaux de soutien, à fournir une aide pour l’éducation et une aide aux familles des anciens combattants.

Tolerance.ca: Comme militaire de carrière, que pensez-vous de la participation du Canada à la mission internationale de frappes aériennes contre le groupe État islamique? Pensez-vous que la stratégie du gouvernement conservateur est efficace? Et pourquoi?

Youri Rousseau: Les conservateurs prétendent faire leur part, mais à mon avis leur stratégie est inefficace. Je suis un ancien militaire de l’aviation et je sais que l’on ne gagne pas une guerre avec seulement 6 avions. Le Canada peut et doit faire mieux. Il est important de vaincre l’État islamique sur le terrain. Le Canada devrait jouer un rôle de leadership pour convaincre un grand nombre de pays de former un front commun afin de lutter contre l’EI. Dans cette coalition, le Canada jouerait un rôle de formation, de soutien logistique et humanitaire et contribuerait des forces de combat. Une force internationale déterminée et de grande envergure pourrait vaincre l’EI, contrôler le territoire, y maintenir des troupes à long terme et reconstruire les écoles, les hôpitaux et les infrastructures détruits. Ensuite, les réfugiés pourront retourner chez eux, les jeunes pourront aspirer à un meilleur futur et nous pourrons réduire l’influence des extrémistes.

Tolerance.ca: Quel est le principal enjeu que vous vous engagez à défendre en cas d’élection le 19 octobre prochain? Et pourquoi?

Youri Rousseau: L’enjeu principal est la croissance économique. La croissance de notre économie mettra plus d'argent dans les poches des Canadiennes et des Canadiens. En plus, au Parti libéral, nous avons compris que cette croissance doit être stimulée en répondant au besoin d’investissement dans les infrastructures, plus particulièrement dans la région de Québec. Entre autres, nous devons nous doter d’un meilleur système routier et de transport en commun. Le Parti libéral a annoncé un investissement historique de 125 milliards de dollars en infrastructure et je vais m’assurer que la région de Québec ait sa juste part afin de bâtir des infrastructures qui contribueront à la croissance de notre économie.

Tolerance.ca: En cas de défaite, demeurerez-vous quand même membre du PLC?

Youri Rousseau: Oui. Absolument!

Entrevue réalisée par Aziz Enhaili pour Tolerance.ca®.

18 septembre 2015



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter