Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Un gain de plus pour les droits des femmes saoudiennes

par
Rédacteur en chef, Tolerance.ca, membre de Tolerance.ca®

L’Arabie saoudite est un pays très conservateur. La liberté de mouvement des femmes et leurs droits sont contrariés par un système social patriarcal et un ensemble de règles et de coutumes misogynes. Mais, l'inscription du pays dans la mondialisation et un environnement régional changeant l'ont contraint à faire preuve d'ouverture vis-à-vis de ses ressortissantes, une ouverture limitée, mais certaine.

Le régime légal saoudien est à la fois misogyne et discriminatoire. Il encourage également la ségrégation sur une base sexuelle quand il est question du partage de l’espace public. Mais, en raison de la pression d'acteurs externes et domestiques, Riyad a récemment adopté quelques réformes limitées, mais favorables aux droits des femmes.

Les Saoudiennes peuvent désormais voyager seules

Le 25 septembre 2011, le défunt roi Abdallah ben Abdelaziz Al-Saoud a annoncé deux mesures phare pour les droits des femmes de son pays. Il leur a appris qu’elles allaient, d’un côté, être cooptées comme membres du Conseil consultatif (Majlis Al-Choura) du royaume dès 2013. De l’autre, elles ont appris par la même occasion qu’elles allaient pouvoir voter pour désigner la moitié des conseillers et même se porter candidates aux élections municipales partielles. Mais, il fallait garder son mal en patience puisqu’une telle décision n’allait entrer en vigueur que cinq ans plus tard. C’est en mois de décembre prochain que ces consultations auront lieu. Mais, c’est le roi Salman, et non son prédécesseur Abdallah, qui pourra assister à cet événement de portée historique pour les femmes de son pays.

À ces deux réformes datant de 2011 s’est ajouté cette année un motif supplémentaire de satisfaction pour les Saoudiennes. Elles peuvent désormais voyager seules et sans la moindre autorisation d’un "tuteur" mâle! Avant cette réforme, leur liberté de mouvement était contrariée. Pour rappel, jusque-là, chaque fois qu’elles voulaient voyager seules à l’étranger, elles avaient besoin d’une autorisation officielle de sortie fournie par leur tuteur mâle, un "mahram" (un homme avec lequel elle ne peut se marier conformément aux règles de parenté: un père, un oncle, un frère ou un fils), faute de mari. Pour s’assurer de la bonne foi de la femme en question, le douanier vérifiait, par sms, avec son tuteur. Ni le motif du voyage ni le statut social ou professionnel de la femme concernée ne changeaient quoi que ce soit à cette situation. La Saoudienne ne pouvait donc quitter le territoire seule et sans l’approbation d’un homme.

La nouvelle législation ''libérale'' a été adoptée en juillet. Dans la discrétion. Pour ne pas heurter de front la partie ultraconservatrice de la société.

***

Permettre enfin aux Saoudiennes de voyager à l’étranger en toute liberté est un petit pas pour le reste du monde, mais un grand pas pour ce royaume wahhabite. Maintenant que les Saoudiennes peuvent également voter et même se porter candidates aux élections minicipales et donc participer au processus de prise de décision au niveau local, un autre enjeu s’imposera à elles par la force des choses: le droit de conduire une voiture. Des pionnières leur ont déjà tracé la voie dans ce domaine. Mais, leurs compatriotes conservateurs essayeront, par différents moyens, de les en dissuader.

1 août 2015



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

La Chronique de Aziz Enhaili, rédacteur en chef de Tolerance.ca
par Aziz Enhaili

Aziz Enhaili est spécialiste du Moyen-Orient, de l’islam et de politique étrangère. Il est contributeur irrégulier au volet «voisinage» du groupe Europe2020. Il s’agit d’une unité européenne dédiée à la recherche dans le domaine de prospective internationale. Il  a contribué à trois... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Aziz Enhaili
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter