Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Denis Coderre, nouveau maire de Montréal

L'ex-député libéral au parlement fédéral canadien, Denis Coderre, et ancien ministre du gouvernement de Paul Martin, a été élu dimanche 3 novembre 2013 à la mairie de Montréal. Il devient ainsi le 44e maire de la métropole québécoise. Il a recueilli 32 % du vote, contre 26,5 % pour Mélanie Joly, la jeune candidate du Vrai Changement pour Montréal.

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, est arrivé troisième avec 25,7 % des voix, et Marcel Côté, de Coalition Montréal, quatrième avec 12,8 % des voix.

Denis Coderre devient par cette élection le quatrième maire de Montréal en une année, suite aux démissions successives de M. Gérald Tremblay et de M. Michael Applebaum, l’intérim ayant ensuite été assuré par M. Laurent Blanchard. Dans son discours à ses partisans, le soir de sa victoire, M.Denis Coderre a prononcé un discours rassembleur.

« Montréal a besoin de se retrouver. Montréal a besoin d'avoir des hommes et des femmes qui ne seront pas dédiés dans une foulée partisane, mais dans la reconstruction de ce lien de confiance et de faire en sorte que Montréal puisse rayonner à nouveau. »

Le chef du deuxième parti municipal à être élu, M Richard Bergeron, a déclaré que Projet Montréal devient l'opposition officielle à l'hôtel de ville. « Nous ne serons pas une opposition d'opposition, puisque c'est stérile », a-t-il dit. Si M. Coderre veut aller dans le bon sens, nous l'aiderons à réaliser des projets ». M. Bergeron, qui en était à sa troisième campagne électorale à la mairie, n'a pas encore décidé de son avenir politique.

M. Denis Coderre ne pourra pas cependant compter sur une majorité au conseil municipal. Seulement 28 membres de son parti y ont été élus, contre 20 pour Projet Montréal, 6 pour Coalition Montréal, 3 pour Le Vrai changement à Montréal et 8 indépendants.

Le conseil municipal de Montréal compte 65 sièges. Il faut compter sur 33 élus pour former une majorité.

4 novembre 2013



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter