Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

«Yves Thériault ou l'ouverture à l'Autre». Un entretien unique avec l'auteur d'Aaron

Yves Thériault a été un des premiers écrivains québécois à s'intéresser aux Juifs du Québec. Il publia le roman Aaron en 1954 dont l'histoire se déroule dans le milieu juif hassidique de Montréal. « Yves Thériault était un homme extraordinaire», déclare Victor Teboul, qui a eu l'occasion de s'entretenir longuement avec lui à propos de son célèbre roman Aaron et des rapports qui existaient entre Juifs et Québécois, lorsque l'écrivain publia ce roman.

Cet entretien unique est reproduit intégralement dans le dernier livre de Victor Teboul, intitulé Yves Thériault ou l'ouverture à l'Autre, où le directeur de Tolerance.ca examine aussi le contexte historique dans lequel parut Aaron.

On peut se procurer ce livre en version numérique et le lire directement sur son ordinateur, sa tablette (Kindle, Ipad, etc.) ou son téléphone intelligent. Publié par Tolerance.ca Éditeur, l'ouvrage est distribué par Amazon.ca.

Pour obtenir votre copie, au prix de $2.99 (canadiens), veuillez cliquer sur Yves Thériault ou l'ouverture à l'Autre.



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter