Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Une question pour Monsieur Harper : les religions pratiquent-elles la tolérance ?

par
Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca®

Alors que le gouvernement québécois songe à déposer un projet de loi sur la laïcité, qui proclamerait que le Québec est laïque et neutre par rapport aux croyances ou non croyances, le gouvernement fédéral canadien, dirigé par le premier ministre conservateur, Stephen Harper, annonce la création du Bureau de la liberté de religion.


Intégré au sein du ministère des Affaires étrangères, l’organisme, doté d’un budget de cinq millions de dollars et d’un «ambassadeur»,  fera la promotion de la liberté de croyance et de religion, ainsi que du pluralisme religieux en tant que fondement essentiel du développement démocratique, a-t-on annoncé.

Mais la création de l’organisme suscite plusieurs questions. On peut en effet se demander s’il n’aurait pas été plus simple et plus approprié de mettre sur pied, au sein même de l’appareil gouvernemental, une agence faisant la promotion des libertés démocratiques.

Car les religions que l’on souhaite défendre et protéger pratiquent-elles toujours la tolérance ?  L’organisme évangéliste, Crossroads, qui reçoit un demi-million de dollars en subvention du gouvernement Harper, était au centre d’une controverse, il y a à peine quelques jours.  La raison de la controverse ? Crossroads énumérait une liste de « péchés sexuels » sur son site Internet, péchés décrits comme de la « perversion », dont  l'homosexualité, le lesbianisme et le travestissement. Les personnes concernées étaient invitées à contacter l'organisme pour obtenir de l'aide. Ces propos compromettants ont depuis été rapidement retirés du site.

Et que dire de certains États théocratiques, tel que (entre autres) l’Iran où les homosexuels sont passibles de pendaison ? Ou l’Arabie saoudite où des lois restrictives s’appliquent aux femmes ?

En fait, la création du Bureau de la liberté de religion reflète plutôt les valeurs conservatrices de la formation de M. Harper et répond aussi à des objectifs politiques : le Parti conservateur tente par tous les moyens de séduire le vote ethnique, traditionnellemment acquis aux Libéraux.  

La création de l’organisme soulève une autre contradiction et illustre bien l’absurdité de la situation. Qu’adviendra-t-il, par exemple, des athées? Le nouvel ambassadeur a vite fait de réagir à cette question en précisant que son organisme les défendrait aussi. Mais fera-t-il aussi la promotion de la non croyance ? Car son organisme porte bien le nom de «Bureau de la promotion de la liberté de croyance et de religion».

La conférence annonçant la création de l’organisme s’est tenue, faut-il le signaler, dans une mosquée, en présence des représentants de différents groupes religieux, associant ainsi le gouvernement canadien aux préceptes religieux d’un groupe spécifique, quelle que soit la forme de discrimination que ce groupe est susceptible de subir à l’étranger.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD), l’opposition officielle au Parlement canadien, a eu tout à fait raison de critiquer la création de cet organisme, en rappelant que les conservateurs avaient promis à plusieurs reprises de créer une agence du développement démocratique et qu’ils n’ont pas tenu parole.

Cette nouvelle agence «au mandat plus limité met en doute, à l'international, le dévouement des Canadiens envers les valeurs démocratiques, la tolérance et la primauté du droit. Les conservateurs ont une vision étroite de ce que peut offrir le Canada. Ils ont renoncé à encourager d’autres pays à se doter de gouvernements plus ouverts et plus démocratiques», selon M. Paul Dewar, porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères.

20 février 2013
       

 



Réagissez à cet article !
Il y a actuellement 3 réactions.

Poster une réaction
Les religions pratiquent-elles la tolérance ?
par Ginette Veilleux le 20 février 2013

Bonsoir monsieur Teboul

En ce qui concerne le droit et liberté de chacun déjà là,,

Nous a causé plusieurs ennuis

Il y a toujours une favoritisme plus d'un bord que de l'autre

Ne respectant point nos traditions

De plus s'accaparant du  systême à leur avantage

en voulant démolir notre encâdrement sécuritaire

Que nos père ont bien forger

pour une meilleur vie social et agréable pour nous

Pour les religions PAIX ça vous dis quelque chose ?

►Vous avez raison pour vos questions tères bien relevés◄

Comme tout systèmes il y a des consignes et des lois

À respecter dans la vie__ dans le travail__dans les affaires etc..

Pour la plupart elles sont les lois établis par homme

Les lois Divines sont rarement aussi bien respectés

Cohabitant les lois d'hommes__Car si on vole on va en prison

Pour Dieu si on vole ,,on ne reçois rien de bon qui vaille non plus

Ce sont les extrémistes qui poussent le plus,,

Ceux qui veulent le pouvoir__Pourtant le pouvoir appartient à Dieu

Le danger de cette nouvelle loi donne accès à des folies encore plus grande comme en Europe,,ou on se foute carrément des lois

C'EST LE DANGER ,démolission du système en place de notre équilibre

Je pourrais vous en dire long sur ce que je pense,,

Même si je n'ai aucune religion,,

Car suivre Jésus Christ avec et avoir Saint Esprit comme maître c'est gratos pour tous miracles à volonté la bonne nouvelle quoi !!

RELIGION C'EST POUR FAIRE DE L'ARGENT,,PRENDRE DU POUVOIR SUR AUTRUIT LOIN DE DIEU TOUT CELA ,,N,OUBLIEZ PAS NOUS AVONS UN DIEU DIVIN À QUI TOUT APPARTIENS ,,UN DIEU DE MIRACLES

 

Ginette Veilleux Chrétienne Charismatique Que Dieu vous bénisse

 

 

 

Ouf!
par Jacques Robert le 21 février 2013

Je suis bien d'accord avec votre analyse, monsieur Teboul. Vivement la loi sur la société laïque du Québec et vivement la religion à la maison et dans les églises, uniquemen! Mais, je laisse quand même une porte ouverte, pour le respect de notre histoire patrimoniale et religieuse, au niveau des symboles religieux, particulièrement. Pour moi, le gouvernement Harper régresse dans un processus d'une plus grande laïcité de l'État et je n'en reviens vraiment pas de cette dépense de 5 M$ consacrés à ce nouvel organisme. Cet argent aurait bien plus servi à promouvoir la démocratie, la liberté et l'égalité entre les femmes et les hommes...

La laïcité
par Schuckberry le 22 mars 2013

Je vous rappelle que l'athéisme est une croyance , une croyance à la non existence de dieu , 

Poster une réaction
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

Le Bloc-Notes de Victor Teboul

Victor Teboul est écrivain et le directeur-fondateur du magazine en ligne Tolerance.ca ®, fondé en 2002 afin de promouvoir un discours critique sur la tolérance et la diversité. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont des romans et des essais, et de nombreux... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Victor Teboul
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter