Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Québec. Un attentat lors du discours de Pauline Marois fait un mort

Peu avant minuit dans la soirée du 4 septembre 2012, alors que madame Pauline Marois, la première ministre élue du Québec, prononçait son discours,  des agents de sécurité l’ont interrompue et évacuée de la scène du Métropolis où avait lieu le rassemblement de ses partisans. 

On apprenait peu après, alors qu’on avait demandé l’évacuation de la salle, qu’un homme armé, identifié par le quotidien The Gazette comme étant Richard Henry Bain, de Mont-Tremblant se serait introduit dans l’arrière de l’édifice à l’entrée des artistes et aurait fait feu sur deux personnes, dont une est décédée et l’autre serait dans un état critique. La police a ensuite révélé mercredi 5 septembre que le tireur aurait fait feu à l'extérieur de l'édifice et non à l'intérieur, comme il avait été dit la veille.

La personne décédée, un technicien du Métropolis, aurait été atteinte par le suspect tandis qu'il fumait une cigarette à l'arrière du bâtiment en attendant la fin du discours de madame Marois.  

Le suspect a ensuite allumé un incendie à l’arrière du bâtiment avant de s’enfuir et d’être arrêté par la police de Montréal.

Partiellement encagoulé et vêtu d’une robe de chambre noire, le tireur de 62 ans aurait crié «Les Anglais se réveillent».

Le Parti québécois qui a remporté les élections du 4 septembre 2012 avec 54 députés sur les 125, qui iront siégé à l’Assemblée nationale du Québec, et 32 % du vote populaire, prône l’indépendance du Québec.   

Tous les partis politiques ont condamné le geste du tireur. Le premier ministre du Canada, M. Stephen Harper a déclaré par voie de   communiqué qu’il était «à la fois furieux et attristé d’apprendre la nouvelle de l’horrible fusillade survenue au rassemblement du Parti québécois, au Métropolis. Il est tragique que le jour où s’exerce la démocratie soit marqué d’un acte de violence. Cet acte atroce est inadmissible, une telle violence n’a pas sa place au Canada», a-t-il ajouté.

La victime décédée a été identifiée comme étant M. Denis Blanchette, un père de famille qui a tenté d'empêcher le tireur d'entrer dans l'édifice pendant le discours de la première minsitre élue, madame Pauline Marois.

Des funérailles officielles pour M. Blanchette auront lieu le lundi 10 septembre 2012. 

Mis à jour 9 septembre 2012.



Réagissez à cet article !
Il y a actuellement 1 réaction.

Poster une réaction
Merci
par Gabie Jean le 30 octobre 2012

J'aime vraiment ce blog c’est avec un grand plaisir à lire quelque chose de nouveau et intéressant.

Poster une réaction
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter