Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Commerce international. Hausse du déficit du Canada

Les importations de marchandises du Canada ont progressé de 2,3 % en juin, alors que les exportations ont affiché une légère hausse de 0,2 %. Par conséquent, le déficit commercial du Canada avec le monde a augmenté, passant de 954 millions de dollars en mai à 1,8 milliard de dollars en juin.

Les importations ont poursuivi leur tendance à la hausse, atteignant un sommet sans précédent de 40,9 milliards de dollars en juin. Dans l'ensemble, six des sept secteurs ont enregistré des hausses, celui des machines et de l'équipement ayant le plus contribué à la croissance. Les volumes (+2,5 %) ont progressé dans tous les secteurs.

Les exportations se sont accrues pour atteindre 39,1 milliards de dollars. Les volumes ont enregistré une hausse de 1,1 %, tandis que les prix ont diminué de 0,9 %. Une forte augmentation des exportations de produits de l'automobile a contribué à neutraliser les baisses observées dans cinq des sept secteurs.

Les importations en provenance des États-Unis ont augmenté de 3,0 % pour atteindre un sommet inégalé de 25,9 milliards de dollars en juin. Il s'agissait d'une troisième hausse mensuelle consécutive. Les exportations ont crû de 2,2 % pour s'établir à 29,0 milliards de dollars. Cela a réduit l'excédent commercial du Canada avec les États-Unis, qui est passé de 3,2 milliards de dollars en mai à 3,1 milliards de dollars en juin.

Les importations en provenance des pays autres que les États-Unis ont augmenté de 1,1 % pour s'établir à 15,0 milliards de dollars. Les exportations vers les pays autres que les États-Unis, en baisse pour un troisième mois consécutif, ont diminué de 5,2 % pour se chiffrer à 10,1 milliards de dollars. Par conséquent, le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis s'est accru, passant de 4,2 milliards de dollars en mai à 4,9 milliards de dollars en juin.

Le secteur des machines et de l'équipement mène la hausse des importations

Les importations de machines et d'équipement ont augmenté de 3,2 % pour atteindre un sommet sans précédent de 11,2 milliards de dollars en juin. Les volumes ont progressé de 3,0 %. Les importations d'autres machines et équipement ont mené la hausse du secteur, suivies des importations de machines industrielles et agricoles.

Les importations d'autres biens de consommation ont augmenté de 4,7 % pour se fixer à 5,3 milliards de dollars. Les importations de divers produits finis, principalement les produits médicaux et pharmaceutiques, ont mené la hausse en raison d'une augmentation des volumes.

Les importations de biens industriels ont progressé de 2,3 % pour se chiffrer à 8,5 milliards de dollars, soit une troisième hausse mensuelle consécutive. Les augmentations généralisées à l'ensemble du secteur ont été menées par les importations de matières plastiques et d'autres produits de l'acier et du fer.

Les produits énergétiques, le seul secteur ayant enregistré une baisse en juin, ont diminué de 3,6 % pour se chiffrer à 4,2 milliards de dollars. Les prix ont diminué de 9,2 %. Les importations de pétrole brut ont reculé de 18,2 % pour s'établir à 2,2 milliards de dollars, en raison d'une baisse des volumes et des prix. En revanche, les produits dérivés du pétrole et du charbon ont connu une forte hausse des volumes, principalement en raison d'une augmentation des importations d'huiles légères et préparations.

Fortes hausses des exportations de produits de l'automobile

Les exportations de produits de l'automobile ont augmenté de 13,9 % pour s'établir à 6,3 milliards de dollars en juin, les volumes ayant progressé de 13,2 %. Le principal facteur à l'origine de cette croissance était les exportations de voitures particulières et de châssis, qui ont augmenté de 19,5 % pour se fixer à 4,3 milliards de dollars, soit le plus haut niveau depuis janvier 2006.

Les exportations de produits énergétiques ont diminué de 3,5 % pour se chiffrer à 9,0 milliards de dollars, les prix ayant décliné pour le cinquième mois d'affilée. Le principal facteur à l'origine de ce fléchissement était le pétrole brut, dont les exportations ont baissé de 5,3 % pour se situer à 5,6 milliards de dollars.

Les exportations de produits de l'agriculture et de la pêche ont baissé de 2,8 % pour se fixer à 3,5 milliards de dollars, soit leur niveau le plus bas depuis août 2011. Cette diminution s'expliquait principalement par une baisse de 27,4 % des exportations de blé, en raison d'un déclin des volumes.

Dans le secteur des machines et de l'équipement, les exportations ont diminué de 1,3 % pour s'établir à 7,2 milliards de dollars, les volumes ayant fléchi de 2,5 %. Le recul des exportations d'aéronefs et d'autre matériel de transport a été le principal facteur à l'origine de cette baisse.

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter