Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Le printemps érable vu d’Alger : un mai 68 québécois ?

par
professeur, École polytechnique d'Alger

Il faut savoir qu’au Canada les étudiants doivent fréquemment s'endetter pour de longues années, des décennies, pour financer leurs études. La hausse des droits d'inscription revient de ce fait à enchaîner plus encore la vie actuelle et future de ces scolarisés.

 Offre spéciale !
Profitez d’un accès illimité à Tolerance.ca pour moins de 10 cents canadiens par jour (moins de 7 centimes d’euro).


Pour pouvoir lire la version intégrale de cet article, vous devez acheter un forfait d'abonnement. Si vous en avez déjà un, veuillez ouvrir une session.

Je veux m'abonner   |   Ouvrir une session



Chronique
Cet article fait partie de

Le point de vue de Chems Eddine Chitour
par Chems Eddine Chitour

Chems Eddine Chitour est professeur de thermodynamique à l’Ecole Polytechnique d’Alger . Il est ingénieur en génie chimique de la même école, ingénieur de l’Institut Algérien et de l’Institut Français du pétrole. Il est titulaire d’un Doctorat-Ingénieur de l’Université d’Alger et... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Chems Eddine Chitour
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter