Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Hausse de la dette extérieure nette du Canada

La dette extérieure nette du Canada a augmenté de 34,7 milliards de dollars pour atteindre 213,1 milliards de dollars à la fin du quatrième trimestre, en grande partie en raison de l'incidence de l'appréciation du dollar canadien par rapport à la plupart des principales devises étrangères et des investissements étrangers soutenus dans l'économie.

Bilan des investissements internationaux du Canada

Au cours du trimestre, le dollar canadien s'est apprécié de 3,1 % par rapport au dollar américain, de 3,4 % par rapport à la livre sterling, de 2,9 % par rapport au yen japonais et de 6,4 % par rapport à l'euro.

L'actif international du Canada a reculé de 10,5 milliards de dollars pour s'établir à 1 598,7 milliards de dollars. Comme cet actif est libellé en devises étrangères, l'appréciation du dollar canadien a entraîné une réévaluation à la baisse de 42,1 milliards de dollars, ce qui a plus que neutralisé les opérations des Canadiens à l'étranger au cours du trimestre.

Le passif international du Canada a augmenté de 24,3 milliards de dollars pour s'établir à 1 811,9 milliards de dollars. Des investissements soutenus par les non-résidents, qui se sont élevés à 51,2 milliards de dollars au quatrième trimestre, expliquent cette hausse du passif international. La majeure partie des investissements ont pris la forme d'achats de titres canadiens. Cependant, l'augmentation du passif international a été atténuée par l'appréciation du dollar canadien, qui a entraîné une réévaluation à la baisse de 21,4 milliards de dollars de cette partie des titres de créance canadiens libellés en devises étrangères.

La dette extérieure nette envers les États-Unis augmente encore

La dette nette du Canada envers les États-Unis a augmenté de 29,2 milliards de dollars pour atteindre 354,6 milliards de dollars au quatrième trimestre. La dette nette suit une tendance à la hausse depuis la fin de 2008. Le Canada a eu une position d'actif net de 141,5 milliards de dollars par rapport à l'ensemble des autres pays au quatrième trimestre, celle-ci ayant baissé de 5,6 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent.

La position d'actif net au chapitre des investissements directs se replie légèrement

La valeur des investissements directs canadiens à l'étranger a reculé de 7,8 milliards de dollars. Même si des investissements additionnels ont ajouté 13,1 milliards de dollars à la position d'investissement direct, l'appréciation du dollar a fait diminuer la position globale de 20,3 milliards de dollars. En ce qui a trait au passif, la valeur des investissements directs étrangers au Canada s'est accrue de 1,2 milliard de dollars, de sorte que la position d'actif net au chapitre des investissements directs a reculé légèrement pour s'établir à 75,3 milliards de dollars.

Le passif net au chapitre des investissements de portefeuille augmente encore

Les avoirs en titres canadiens détenus par des non-résidents ont crû de 12,4 milliards de dollars pour se situer à 818,5 milliards de dollars à la fin de 2011. Cette hausse est attribuable aux flux soutenus d'investissements, qui ont toutefois été atténués par l'incidence à la baisse de l'appréciation du dollar canadien sur les effets libellés en devises étrangères. Par ailleurs, les avoirs en titres étrangers détenus par des investisseurs canadiens se sont repliés légèrement pour atteindre 409,5 milliards de dollars. Par conséquent, le passif net du Canada au chapitre des titres a continué d'augmenter au cours du trimestre.

Ces résultats découlent de changements observés dans les tendances sous-jacentes de l'investissement depuis 2007, combinés à l'appréciation générale du dollar canadien au cours de la même période. Depuis le début de 2007, les avoirs des investisseurs canadiens en obligations étrangères ont diminué de 11,8 %, alors que les avoirs en effets du marché monétaire étranger ont diminué de 76,3 %.

Depuis la crise financière, les avoirs canadiens en titres étrangers ont diminué en pourcentage de l'actif international total. Toutefois, en ce qui concerne le passif, les investissements étrangers en titres canadiens ont augmenté au cours des quatre dernières années en pourcentage du passif international total.

Part de l'investissement en valeurs mobilières

Description du graphique : Part de l'investissement en valeurs mobilières

Des gains sur les marchés des actions étrangères atténuent la hausse de la dette extérieure nette

Le bilan global net des investissements internationaux du Canada peut aussi se calculer avec les titres échangeables aux prix du marché. Selon cette mesure, la dette extérieure nette du Canada a augmenté de 10,0 milliards de dollars et a atteint 233,1 milliards de dollars à la fin du quatrième trimestre. Ce résultat est en grande partie attribuable aux hausses plus fortes observées sur les marchés boursiers étrangers que sur les marchés canadiens, ce qui s'est traduit par des gains sur les avoirs canadiens en actions étrangères. Ces derniers ont augmenté de 28,8 milliards de dollars, comparativement à une hausse de 15,1 milliards de dollars des avoirs détenus en actions canadiennes par des non-résidents.

 

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter