Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Baisse de la dette nette du Canada envers le reste du monde

Au cours des deux dernières décennies, la dette nette du Canada envers le reste du monde a diminué. Cela tient au fait que la valeur des actifs financiers extérieurs du Canada a augmenté plus rapidement que le stock des créances étrangères sur des actifs canadiens.

Le «bilan net des investissements internationaux du Canada» constitue l'expression officielle servant à désigner la dette nette du Canada envers le reste du monde.

Le bilan net des investissements internationaux du Canada a commencé à s'améliorer rapidement au milieu des années 1990, et cette tendance s'est maintenue jusqu'en 2008. Le phénomène s'explique par l'accroissement des investissements des Canadiens à l'étranger, et non par une baisse des investissements des étrangers au Canada.

En 1995, la valeur des actifs financiers extérieurs du Canada équivalait à 58 % de la valeur des passifs financiers du Canada envers des non-résidents. Par suite des investissements canadiens faits à l'étranger au cours des 13 années suivantes, ce ratio atteignait 97 % en 2008. La crise financière mondiale survenue depuis s'est répercutée sur le bilan net des investissements internationaux; ainsi, en 2010, le ratio des actifs extérieurs aux passifs extérieurs a diminué pour s'établir à 88 %.

Le bilan net des investissements internationaux du Canada compte trois composantes, soit les investissements directs, les investissements de portefeuille et les autres investissements. Les investissements directs comprennent les opérations sur capitaux propres et sur capitaux d'emprunt où l'investisseur a «voix au chapitre» dans les affaires de l'entité émettrice. Les investissements de portefeuille portent sur des actions et des obligations et ne donnent pas lieu à une relation du genre de celle associée aux investissements directs. Enfin, les autres investissements consistent surtout en dépôts et en prêts.

La croissance des investissements de portefeuille canadiens à l'étranger pendant les années 1990 est l'un des principaux facteurs expliquant l'amélioration du bilan financier net du Canada par rapport aux non-résidents.

De 1995 à 2005, la valeur des investissements de portefeuille canadiens à l'étranger s'est accrue à un rythme annuel de 12,4 %. Cette progression est principalement attribuable aux gains réalisés par les portefeuilles d'obligations étrangères et d'actions étrangères.

Exprimée en dollars courants, la valeur de ces actifs est passée de 90,8 milliards de dollars en 1995 à 292,2 milliards de dollars en 2005, et elle se chiffrait à 426,3 milliards de dollars en 2008. Les gains en question ont été réalisés malgré l'appréciation du dollar canadien au cours de la période et la réduction correspondante de la valeur en dollars canadiens des actifs extérieurs du Canada.

Les créances étrangères sur les actifs de portefeuille canadiens ont aussi augmenté durant les années 1990, mais à un rythme plus modéré. De 1995 à 2005, les passifs de portefeuille envers les non-résidents se sont accrus de 1,7 % par année, leur valeur étant passée de 422,9 milliards de dollars à 502,2 milliards de dollars.

Depuis le milieu des années 1990, la valeur du stock d'investissements directs canadiens à l'étranger a été égale ou supérieure à celle des investissements directs étrangers au Canada.

En 1995, le stock des investissements directs canadiens à l'étranger équivalait à environ 96 % du stock des investissements étrangers au Canada. En 2008, la valeur des investissements directs canadiens à l'étranger était de 18 % plus élevée que celle des investissements directs étrangers au Canada. En 2010, le stock des investissements directs canadiens dépassait de 10 % celui des investissements directs étrangers.

 

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter