Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

L’état des droits humains dans le monde

par
chroniqueuse de Tolerance.ca

Cette semaine fut très prolifique en publication de rapports d’analyse sur la protection des droits humains à l’échelle mondiale et locale. Quatre rapports d’importance ont été publiés par Human Rights Watch, Reporters sans frontières, Front Line et le Barreau du Québec.

Human Rights Watch, un des plus importants organismes de droits humains au monde, a publié son rapport annuel 2012. Le Rapport mondial 2012 est dédié à l’importance du Printemps arabe. Selon Human Rights Watch, les gouvernements devraient soutenir avec fermeté les peuples du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord dans leur quête pour faire valoir leurs droits fondamentaux, et œuvrer pour les aider à assurer la transition vers de véritables démocraties. Grâce à son rapport, l’organisme souhaite souligner la nécessité d’obtenir un soutien international ferme et constant envers les manifestants et opposants pacifiques dans le but de faire pression sur les autorités pour mettre fin aux abus. Le Rapport présente également les tendances des pratiques en matière de droits humains dans plus de 90 pays à travers le monde à partir du travail d’investigation du personnel de Human Rights Watch effectué au courant de l’année 2011. Les pays occidentaux ne figurent pas au rapport, à l’exception des États-Unis, où se situe le siège social de l’organisme. Une version française abrégée du rapport est disponible en ligne.

Pour sa part, Reporters sans frontières a publié son Classement mondial de la liberté de la presse 2011-2012. Cet index répertorie et classe 179 pays dans le monde selon l’état de la liberté de la presse en fonction de 44 critères, par exemple le nombre d’attaques à l’encontre de journalistes. Les données recueillies se situent entre le 1er décembre 2010 et le 30 novembre 2011 et tiennent compte des actions des gouvernements, des milices, des organisations clandestines et des groupes de pression. Ici encore, on a souligné l’impact des révolutions arabes sur l’état de la liberté de la presse dans plusieurs pays. L’impact a été positif pour la Tunisie, qui a passé de la 164e à la 134e place depuis la fin du régime de Ben Ali, alors que l’Égypte a chuté de la 127e à la 166e place en raison de la répression qui s’est accentuée depuis la révolution. La Finlande se trouve en tête du classement, alors que l’Érythrée est en dernier. Le Canada se classe quant à lui au 10e rang, à égalité avec le Danemark.   

En outre, Reporters sans frontières a fait les manchettes cette semaine en s’opposant à la décision de Twitter de se soumettre aux demandes de certains gouvernements de censurer son contenu. Ce type de censure est considéré comme une atteinte au droit à l’information et à la liberté d’expression par l’organisme.

Les personnes qui défendent les droits humains le font souvent au péril de leur vie. En conséquence, Front Line, un organisme de protection des défenseurEs des droits humains basé en Irlande, a publié cette semaine un rapport traitant des défis rencontrés par les défenseurEs des droits humains à travers le monde. Ce rapport, Inspiring Hope and Provoking a Backlash: Front Line Defenders Annual Report on Global Challenges to Human Rights Defenders Around the World, uniquement disponible en anglais pour le moment, met en lumière le rôle crucial que jouent les défenseurEs des droits humains pour défendre les droits des personnes sans voix, en défiant l’oppression auxquelles elles font face. À l’instar des organisations précédentes, Front Line accentue l’impact des révolutions arabes qui ont encouragé les défenseurEs à se mobiliser, renforçant parfois leur message, mais les exposant dans certains cas à des persécutions. Le rapport détaille ainsi les menaces auxquelles font face les défenseurEs par continent, avec une étude de cas d’un pays par région, et révèle qu’en 2011, plusieurs cas de meurtres, d’attaques et de harcèlement ont été recensés, souvent dans l’impunité.

Enfin, au niveau local, le Barreau du Québec a sorti la première édition de son Bilan sur l’État de droit au Québec. Bien que non relié directement aux droits humains, l’État de droit est la première condition à la réalisation de ceux-ci. À travers ses interventions en relation avec divers projets de loi, le Barreau évalue la primauté du droit par le biais de 4 critères : l’assujettissement du gouvernement à la loi, l’égalité de traitement et l’impartialité et l’indépendance des tribunaux; l’assurance de la protection des droits et des libertés fondamentales; la prévisibilité de la loi et l’accessibilité du système de justice à moindres coûts. Les interventions et les projets de loi sont explicités dans le rapport, disponible en ligne ainsi qu’en version papier.

 

29 janvier 2012



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Chronique
Cet article fait partie de

Info-Droits. La chronique de Julie Dumontier

Julie Dumontier est chroniqueuse de Tolerance.ca en matière de droits de la personne. Après des études pendant cinq ans, à l'Université Laval, en lettres et en sciences sociales, Julie Dumontier complète maintenant un diplôme en droit à l'Université du Québec à Montréal afin de... (Lire la suite)

Lisez les autres articles de Julie Dumontier
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter