Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Canada. Augmentation de la productivité du travail

En 2010, la productivité du travail des entreprises s'est accrue dans toutes les provinces ainsi qu'au Nunavut.

Productivité du travail dans le secteur des entreprises par province et territoire, 2010

Après avoir diminué de plus de 4,0 % en 2009, le produit intérieur brut (PIB) réel des entreprises canadiennes et les heures travaillées ont tous deux rebondi en 2010, le PIB réel (+3,7 %) ayant augmenté presque deux fois plus vite que les heures travaillées (+1,9 %).

Le PIB réel des entreprises produisant des biens (+5,4 %) s'est accru plus rapidement que celui des entreprises produisant des services (+2,4 %) en 2010, principalement en raison de la croissance des activités dans la fabrication, dans la construction ainsi que dans le secteur de l'extraction minière, pétrolière et gazière.

Les heures travaillées ont augmenté dans les entreprises de toutes les provinces et de tous les territoires, à l'exception des entreprises du Nouveau-Brunswick (-1,2 %).

À l'exception du Québec et du Manitoba, toutes les provinces ont affiché une croissance plus forte de leur productivité en 2010 par rapport à 2009. À l'échelle du pays, la productivité des entreprises a progressé de 1,9 % en 2010, après avoir reculé de 0,3 % en 2009.

La croissance la plus forte de la productivité des entreprises parmi les provinces en 2010 est survenue au Nouveau-Brunswick (+4,1 %). La fabrication, la foresterie ainsi que le commerce de gros et de détail ont principalement contribué à ce regain de productivité.

Les provinces orientées vers les ressources, soit l'Alberta, la Saskatchewan et Terre-Neuve-et-Labrador, ont affiché des hausses de productivité supérieures à la moyenne nationale. Cela contraste fortement avec 2009, alors que ces trois provinces figuraient parmi celles ayant affiché les baisses de productivité les plus prononcées. La croissance de la productivité à l'Île-du-Prince-Édouard s'est également établie au-dessus de la moyenne.

Dans les territoires, le Nunavut (+11,5 %) a enregistré la plus forte hausse de la productivité, à la suite de l'ouverture d'une nouvelle mine d'or. Par ailleurs, le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest sont les seules régions du pays ayant subi un recul de leur productivité.

La rémunération horaire moyenne des entreprises canadiennes a augmenté de 2,1 % en 2010, après avoir affiché une hausse de 2,0 % l'année précédente. L'Ontario et la Colombie-Britannique sont les seules provinces ayant affiché une hausse inférieure à la moyenne nationale à ce chapitre.

Les provinces de l'Atlantique

Terre-Neuve-et-Labrador a enregistré une hausse de la productivité de 3,4 %, à la suite d'une baisse de 5,5 % en 2009. Cette province a connu les plus fortes augmentations du PIB réel des entreprises et des heures travaillées parmi les provinces en 2010. Le PIB réel des entreprises a augmenté de 6,8 %, en raison d'une hausse des investissements des entreprises, tandis que les heures travaillées se sont accrues de 3,3 %.

À l'Île-du-Prince-Édouard, la productivité des entreprises a augmenté de 2,7 % en 2010, à la suite d'une progression de 1,2 % l'année précédente. La hausse de la productivité enregistrée en 2010 découle d'une hausse de la production beaucoup plus élevée que celle des heures travaillées, soit 3,4 % contre 0,5 %. La construction résidentielle et le commerce de détail ont été les principales industries à l'origine de l'expansion du PIB réel des entreprises.

En Nouvelle-Écosse, la productivité des entreprises s'est accrue de 0,3 % en 2010, soit le même taux de croissance que celui inscrit en 2009. La Nouvelle-Écosse a été la seule province de l'Atlantique à enregistrer une augmentation inférieure à la moyenne nationale. Les heures travaillées ont affiché une hausse de 1,0 %, tandis que le PIB réel des entreprises a progressé de 1,4 %, principalement en raison de la fabrication.

Le redressement de la productivité en 2010 au Nouveau-Brunswick survient après un recul de 0,7 % en 2009. La croissance inscrite en 2010 s'explique par la poursuite d'une réduction des heures travaillées, conjuguée à une accélération de la production des entreprises. La vigueur du PIB réel des entreprises provenait surtout de la fabrication, de la foresterie et de l'extraction minière. Les heures travaillées (-1,2 %) ont connu une baisse identique à celle notée en 2009. Le Nouveau-Brunswick a été la seule province où les entreprises ont réduit les heures travaillées en 2010.

Le Centre du pays

Au Québec, la productivité des entreprises a affiché une hausse de 0,3 % en 2010, à la suite d'une croissance de 1,7 % en 2009. Dans l'ensemble, la baisse de productivité observée dans les entreprises produisant des services a ralenti la croissance de la productivité dans toutes les entreprises. Dans les entreprises produisant des biens, la productivité a augmenté de 1,9 %. La hausse a été généralisée, et la plus forte augmentation a été enregistrée dans les services publics.

Le PIB réel des entreprises au Québec s'est accru de 2,6 % en 2010, la construction résidentielle et la fabrication étant les principales industries qui ont contribué à la croissance de la production. Parallèlement, les heures travaillées ont augmenté de 2,3 %, les hausses ayant été généralisées dans toutes les industries, exception faite du secteur des services publics. Les fabricants au Québec ont vu leur productivité croître pour une huitième année de suite, celle-ci ayant augmenté de 0,4 % en 2010.

En Ontario, la productivité des entreprises a progressé de 1,0 % en 2010, après être demeurée inchangée l'année précédente. La fabrication et la construction ont été à l'origine de la hausse de la productivité en 2010. La reprise du secteur de la fabrication, en particulier le secteur des véhicules et des pièces automobiles, a fortement contribué au redressement de la production des entreprises.

Après deux années de baisse, la productivité du secteur de la fabrication en Ontario a rebondi en 2010 (+4,6 %). La production manufacturière a enregistré une croissance de 6,3 %, après deux années de baisses marquées. Parallèlement, les heures travaillées ont affiché une hausse de 1,6 %, après cinq baisses annuelles consécutives. En 2009, la production manufacturière et les heures travaillées avaient connu toutes deux des baisses dépassant les 10 %.

Les provinces de l'Ouest

Au Manitoba, la productivité des entreprises a augmenté de 0,9 % en 2010, après avoir affiché une hausse de 1,2 % en 2009. Les heures travaillées ont augmenté de 1,0 %, soit un taux de croissance inférieur à la moitié de celui du PIB réel (+2,1 %). La construction, le commerce de gros et de détail ainsi que les services de transport sont les principales industries ayant contribué à la croissance de la production.

En Saskatchewan, la productivité des entreprises s'est accrue de 3,7 % en 2010, après avoir connu une baisse de 3,6 % en 2009. Les heures travaillées ont connu une légère hausse de 0,6 % en 2010, tandis que le PIB réel des entreprises a augmenté de 4,5 %, principalement en raison de la vigueur du secteur des mines.

La productivité des entreprises en Alberta a affiché une hausse de 2,9 % en 2010, après trois baisses annuelles consécutives. La fabrication, le commerce de gros, le transport et l'entreposage ainsi que le secteur de la finance ont principalement contribué à la croissance de la productivité. Le PIB réel des entreprises a progressé de 3,7 %, surtout sous l'effet de la hausse des activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière, de la fabrication ainsi que de cultures agricoles. Les heures travaillées dans le secteur des entreprises ont augmenté de 0,7 %, les hausses les plus fortes ayant été enregistrées dans l'extraction minière, pétrolière et gazière ainsi que dans la construction.

En Colombie-Britannique, la productivité dans les entreprises s'est accrue de 1,2 % en 2010, après avoir connu une augmentation de 0,9 % en 2009. Cependant, les hausses de la productivité en 2010 reflètent la croissance de 3,5 % de la production des entreprises, combinée à une augmentation de 2,4 % des heures travaillées, alors que la production et les heures travaillées avaient toutes deux diminué en 2009. La croissance du PIB réel est surtout attribuable à la fabrication, à la foresterie, à la construction ainsi qu'aux activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière. Le secteur forestier et ceux des mines et du commerce de détail ont été les principales industries à l'origine de l'augmentation des heures travaillées.

Les territoires

Au Yukon, la productivité des entreprises a accusé un recul de 0,6 % en 2010, à la suite d'une progression de 7,6 % en 2009. La baisse de la production minière totale a ralenti la croissance du PIB réel des entreprises. Parallèlement, la croissance des heures travaillées s'est accélérée à la fois dans les industries productrices de biens et dans celles productrices de services.

Dans les Territoires du Nord-Ouest, la productivité des entreprises a encore diminué en 2010 (-1,1 %), mais beaucoup moins qu'en 2009 (-8,3 %). La production réelle a enregistré une hausse de 1,5 %, en partie grâce à la croissance des activités dans la construction et les mines. Les heures travaillées ont aussi connu un rebond (+2,7 %), après une forte diminution en 2009.

Au Nunavut, la productivité des entreprises a augmenté de 11,5 % en 2010, soit le taux le plus élevé au pays. À l'opposé, le Nunavut avait enregistré la baisse la plus forte en 2009 (-11,2 %). La production et les heures travaillées ont fortement progressé en 2010, alors que la mise en production d'une nouvelle mine d'or et les activités connexes ont joué un rôle majeur.

 

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter