Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Prix des Écrivains francophones d'Amérique 2011‏ : l’auteur Francis Malka remporte les honneurs

Le Salon du livre de Montréal s'est déroulé cette année du 16 au 21 novembre 2011. Durant cette fête du livre, les lecteurs ont eu l’opportunité de rencontrer des auteurs et d’échanger sur divers sujets. D’innombrables activités variées, toutes aussi passionnantes les unes que les autres, ont ajouté une touche festive à ces  « retrouvailles » : dévoilement des lauréats des plusieurs prix littéraires, lectures publiques des textes littéraires, etc.

Voilà ce qu’offrent ces journées du livre aux visiteurs: un espace d’échanges où la littérature se conjugue sous des angles multiples.

C’est dans ce contexte-là que s’est déroulée la cérémonie de remise du Prix des Écrivains francophones d’Amérique 2011. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les exigences à remplir pour soumettre une œuvre dans le cadre du concours ?

Pour une valorisation de la création

C’est une tradition qui remonte à bien longtemps : chaque année La société des Écrivains francophones d’Amérique décerne une distinction honorifique à un auteur, une distinction visant à reconnaître les qualités d’un livre précis. 

Mais ce n’est pas tout : outre le lauréat gagnant, pour la même raison que celle évoquée précédemment, des mentions spéciales ont  également attribuées à trois écrivains.

En fait, le genre littéraire de l’ouvrage primé varie d’une année à l’autre, passant ainsi du roman à la poésie ou à l’essai. Pour l’édition 2011, c’est le genre romanesque qui était retenu.

Le jury

La  composition du jury, qui a été constitué au mois de juin 2011, est la suivante : Madame Aimée D. Paradis (présidente du jury du roman 2011 et vice présidente des Écrivains francophones d’Amérique), Monsieur Jacques G, Ruelland (membre du Conseil des Écrivains francophones d’Amérique), Madame Ghislaine Sathoud (membre du Conseil des Écrivains francophones d’Amérique), Madame Huguette Brault (membre des Écrivains francophones d’Amérique).

Une précision mérite d’être mentionnée : le prix est accordé à des œuvres publiées. Quant aux conditions de participation, le principal critère à respecter est la période de publication de l’œuvre soumise. Dans le cas précis, les maisons d’édition devraient soumettre des œuvres publiées entre le 1er janvier 2010 et le 30 juin 2011.

Bon nombre d’entre eux ont répondu à l’appel lancé par la structure organisatrice : 65 romans, en provenance de 13 éditeurs, étaient confiés aux membres du jury durant l’été 2011.  Concernant la sélection, les membres du jury devraient se prononcer sur de critères tels que l’originalité du sujet,  les qualités littéraires, la présentation incluant la couverture…

Déroulement de la cérémonie

Ainsi qu’annoncé antérieurement, la cérémonie de remise du Prix des Écrivains francophones d’Amérique 2011 a eu lieu, le 19 novembre 2011, au Salon du livre de Montréal.

Une cérémonie organisée sous les auspices du Président général des Écrivains francophones d’Amérique, Monsieur Georges Hélal.  L’assistance était composée, entre autres, des éditeurs ainsi que les auteurs.

Trois mentions d’excellence ont été décernées à des auteurs : Estelle Beauchamp, Naïm Kattan, Marc Ory. Les membres du jury ont expliqué les motivations qui ont guidé ce choix.

Madame Ghislaine Sathoud a présenté le roman d’Estelle Beauchamp,  « Un souffle venu de loin ». Monsieur Jacques Ruelland a fait le descriptif du roman de Naïm Kattan, « Le long retour ». Puis, en l’absence de Madame Huguette Brault, membre du jury, Monsieur Jacques Ruelland a nommé les forces du roman de Marc Ory. Le Président général des Écrivains francophones d’Amérique, Monsieur Georges Hélal, remettait aux récipiendaires des certificats au fur et à mesure que leurs noms étaient annoncés.

Après cette première étape, ce fut le  grand moment de la soirée : l’annonce de l’œuvre primée. C’est à Madame Aimée Dandois Paradis, présidente du jury, qu’est revenu l’honneur de présenter le roman « La noyade du marchand de parapluies ». L’heureux gagnant du Prix des écrivains francophones d’Amérique, Francis Malka, a reçu, des mains du Président général des Écrivains francophones d’Amérique, Monsieur Georges Hélal, un chèque de 500$.

C’est Monsieur Georges Hélal qui a prononcé l’allocution marquant la clôture de cette prestigieuse rencontre culturelle.

20 novembre 2011

 



Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter