Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Canada. Hausse de la rémunération hebdomadaire des employés salariés non agricoles

En juillet, la rémunération hebdomadaire moyenne des employés salariés non agricoles a augmenté de 0,1 % par rapport au mois précédent pour s'établir à 872,70 $. La rémunération hebdomadaire moyenne a progressé de 2,2 % sur 12 mois, soit le taux de croissance le plus bas observé depuis janvier 2010.

Variation d'une année à l'autre du nombre moyen d'heures travaillées par semaine et de la rémunération hebdomadaire moyenne

Les données sur le secteur de l'éducation

Les variations de l'effectif des salariés du secteur de l'éducation durant les mois d'été peuvent subir l'effet des changements au calendrier de paie et au calendrier scolaire. Il convient donc d'interpréter les variations d'un mois à l'autre avec prudence et de porter plus d'attention aux tendances à long terme.

Cette augmentation de 2,2 % d'une année à l'autre de la rémunération hebdomadaire moyenne s'explique par divers facteurs, comme la croissance des salaires et les variations de la composition de l'emploi par industrie, par catégorie professionnelle et par niveau d'expérience de travail.

La diminution du nombre moyen d'heures travaillées par semaine a contribué au ralentissement de la croissance de la rémunération en juillet. Le nombre moyen d'heures travaillées par semaine est passé de 33,0 en juillet 2010 à 32,8 en juillet 2011, en baisse de 0,6 %, et cette diminution s'est manifestée dans le secteur des biens et dans le secteur des services. Par rapport au mois précédent, le nombre moyen d'heures travaillées par semaine a baissé de 0,3 %.

La rémunération hebdomadaire moyenne augmente dans toutes les provinces

La rémunération hebdomadaire moyenne a augmenté dans toutes les provinces durant les 12 mois ayant pris fin en juillet, et la progression la plus marquée a été observée à Terre-Neuve-et-Labrador. La plus faible croissance a été enregistrée en Colombie-Britannique, en Nouvelle-Écosse et en Ontario.

À Terre-Neuve-et-Labrador, la rémunération hebdomadaire moyenne s'est élevée à 879,70 $ en juillet, en hausse de 6,2 % par rapport à juillet 2010. Terre-Neuve-et-Labrador a enregistré tous les mois depuis décembre 2010 une croissance de la rémunération d'une année à l'autre supérieure à la moyenne nationale.

Croissance d'une année à l'autre de la rémunération hebdomadaire moyenne par province, juillet 2010 à juillet 2011

La rémunération hebdomadaire moyenne par industrie

La croissance de la rémunération hebdomadaire moyenne d'une année à l'autre a été supérieure à la moyenne nationale de 2,2 % dans quatre des principaux secteurs d'activité du Canada, soit le commerce de détail, les services professionnels, scientifiques et techniques, les administrations publiques et la construction. Parallèlement, la rémunération s'est repliée à la fois dans le secteur de la fabrication et dans celui de l'hébergement et des services de restauration.

Variation sur 12 mois de la rémunération hebdomadaire moyenne dans les 10 principaux secteurs, juillet 2010 à juillet 2011

En juillet, le taux de croissance le plus élevé de la rémunération hebdomadaire moyenne a été observé dans le commerce de détail. La rémunération dans ce secteur a progressé de 4,4 % pour atteindre 524,51 $, et les hausses se sont réparties dans plusieurs industries.

Le deuxième taux de croissance le plus élevé en matière de rémunération hebdomadaire moyenne a été enregistré dans le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques, où celle-ci a augmenté de 3,3 % entre juillet 2010 et juillet 2011 pour s'établir à 1 217,30 $. La rémunération dans ce secteur est en progression constante depuis septembre 2008.

Emploi salarié non agricole par secteur

Le nombre d'employés salariés non agricoles a augmenté de 36 300 en juillet. Au cours des 12 mois ayant pris fin en juillet, le nombre de ces employés a progressé de 231 600 (+1,6 %).

La hausse mensuelle s'est répartie dans un certain nombre de secteurs, notamment les services d'enseignement, la construction, les services administratifs et de soutien, les soins de santé et l'assistance sociale, l'hébergement et les services de restauration ainsi que les services professionnels, scientifiques et techniques. Parallèlement, les administrations publiques et le commerce de détail ont enregistré des baisses à ce chapitre.

D'une année à l'autre, la croissance la plus importante de l'emploi a été observée dans l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz, le nombre d'employés salariés dans ce secteur ayant augmenté de 8,5 % (+16 000). Toutefois, la majeure partie de cette croissance est survenue au cours des huit premiers mois de la période, car l'emploi dans ce secteur a légèrement baissé depuis avril 2011.

Depuis juillet 2010, des augmentations supérieures à la moyenne du nombre d'employés ont également été observées dans la construction (+3,8 %), les services professionnels, scientifiques et techniques (+2,5 %), les soins de santé et l'assistance sociale (+2,2 %) ainsi que les administrations publiques (+1,7 %).

Portrait de secteur : services professionnels, scientifiques et techniques

Le nombre d'employés salariés dans le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques, janvier 2008 à juillet 2011

En juillet, les services professionnels, scientifiques et techniques comptaient 778 800 employés, ce qui en fait le huitième secteur en importance. L'industrie de l'architecture, du génie et des services connexes regroupe la plus grande part des employés (24 %), suivie de près de celle de la conception de systèmes informatiques et des services connexes (21 %). Parmi les autres industries de ce secteur figurent les services de comptabilité, de préparation des déclarations de revenus, de tenue de livres et de paye, les services de conseils en gestion et de conseils scientifiques et techniques, les services juridiques, les services de recherche et de développement scientifiques ainsi que la publicité, les relations publiques et les services connexes.

À l'instar de nombreux secteurs, celui des services professionnels, scientifiques et techniques a connu un recul notable au cours du ralentissement économique de 2008-2009. Après avoir atteint un sommet en octobre 2008, le nombre d'employés dans ce secteur a diminué de 5,3 % jusqu'en septembre 2009, soit une contraction nettement plus marquée que celle de 2,4 % observée dans l'ensemble des secteurs. La plupart des industries de ce secteur ont connu des baisses de l'emploi durant le ralentissement économique. Les services de recherche et de développement scientifiques et les services juridiques ont fait exception à cet égard.

De septembre 2009 à juillet 2011, l'emploi salarié dans les services professionnels, scientifiques et techniques a progressé de 4,7 %, de sorte qu'il a presque atteint le niveau enregistré avant le ralentissement économique. À titre de comparaison, la croissance globale de l'emploi salarié s'est établie à 3,2 % au cours de la même période.

Durant les 12 mois précédents, les hausses de l'emploi les plus importantes dans ce secteur ont eu lieu dans l'industrie de l'architecture, du génie et des services connexes (+7,4 %), dans la publicité et les relations publiques (+4,6 %) ainsi que dans la conception de systèmes informatiques et les services connexes (+3,8 %). Parallèlement, il y a eu des baisses d'emploi dans les services de recherche et de développement scientifiques (-2,8 %) et dans les services de conseils en gestion et de conseils scientifiques et techniques (-2,7 %).

La rémunération hebdomadaire moyenne dans les services professionnels, scientifiques et techniques est en augmentation constante depuis 2008. Elle s'établissait à 1 217,30 $ en juillet 2011, ce qui place ce secteur au troisième rang de tous les secteurs, derrière celui de l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz et celui des services publics.

Au cours des 12 mois ayant pris fin en juillet, la rémunération dans les services professionnels, scientifiques et techniques a augmenté de 3,3 %, et la plus forte croissance a été constatée dans les services de conseils en gestion et de conseils scientifiques et techniques, dans l'architecture, le génie et les services connexes ainsi que dans les «autres» services professionnels, scientifiques et techniques.

Le nombre moyen d'heures travaillées par semaine par les employés dans les services professionnels, scientifiques et techniques a diminué de 0,8 %, passant de 35,7 en juillet 2010 à 35,4 en juillet 2011. La semaine de travail moyenne dans ce secteur dépassait, en juillet, la moyenne de 32,8 heures enregistrée dans l'ensemble des secteurs.

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter