Tolerance.ca
Regard sur nous et ouverture sur le monde
Indépendant et neutre par rapport à toute orientation politique ou religieuse, Tolerance.ca® vise à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels repose la tolérance.

Canada. Hausse de l'espérance de vie

L'espérance de vie à la naissance a continué de progresser pour atteindre un nouveau sommet de 80,9 ans au cours de la période de trois ans de 2006 à 2008. Il s'agit d'une hausse de 0,2 an par rapport à 2005-2007.

Trois provinces ont affiché une espérance de vie à la naissance supérieure à la moyenne nationale, soit la Colombie-Britannique (81,4 ans), l'Ontario (81,3 ans) et le Québec (81,0 ans).

L'espérance de vie à la naissance la plus faible a été observée dans les trois territoires réunis (75,2 ans).

L'espérance de vie des personnes âgées de 65 ans poursuit également une tendance à la hausse depuis plusieurs années. L'espérance de vie à 65 ans a atteint 20,0 ans en 2006-2008, en hausse de 0,2 an par rapport à 2005-2007.

En 2006-2008, l'espérance de vie à la naissance des hommes s'élevait à 78,5 ans, en hausse de 0,2 an par rapport à 2005-2007. L'espérance de vie à la naissance des femmes s'est accrue de 0,1 an pour atteindre 83,1 ans au cours de la même période.

Bien que généralement les hommes aient une espérance de vie inférieure à celle des femmes, les gains réalisés par ces derniers au cours des 10 années précédentes ont contribué à réduire l'écart entre les sexes. Au cours de la période de 1996 à 1998, l'écart en espérance de vie à la naissance entre les hommes et les femmes était de 5,6 ans, alors qu'en 2006-2008 il était de 4,6 ans.

En 2008, 238 617 personnes sont décédées au Canada, en hausse de 1,4 % par rapport à 2007. Il s'agit d'une hausse moins importante que l'année précédente (+3,1 %).

Entre 2007 et 2008, le nombre de décès a augmenté tant chez les hommes que chez les femmes. Toutefois, la hausse a été légèrement supérieure chez les hommes (+1,5 %) que chez les femmes (+1,4 %).

Au Canada, le taux comparatif de mortalité a diminué pour passer de 5,4 décès pour 1 000 personnes en 2007 à 5,3 en 2008.

La Colombie-Britannique et l'Ontario ont enregistré les plus faibles taux comparatifs de mortalité (5,1 pour 1 000 personnes). À l'opposé, c'est au Nunavut (10,2), au Yukon (8,1) et aux Territoires du Nord-Ouest (7,7) que les taux comparatifs étaient les plus élevés.

En 2008, le taux de mortalité infantile est resté stable à 5,1 décès infantiles pour 1 000 naissances vivantes.

Nota : L'espérance de vie est le nombre moyen d'années qui reste à vivre à la naissance ou à tout autre âge. Elle est déterminée à partir des taux de mortalité par âge qui sont calculés en utilisant trois années de données. Le taux de mortalité par âge est le nombre de décès dans un groupe d'âge particulier au cours d'une année donnée pour 1 000 personnes dans le même groupe d'âge, au 1er juillet de la même année. Le taux comparatif de mortalité par âge élimine les effets des différences dans les structures par âge de la population parmi les régions et au fil du temps. Ce taux est calculé en prenant pour référence la population du Canada de 1991 en tant que population type.

© Statistique Canada -


Réagissez à cet article !
Pour écrire votre réaction, nous vous encourageons à devenir membre de Tolerance.ca® ou de vous identifier si vous êtes déjà membre. Vous pouvez poster une réaction sans devenir membre, mais vous devrez compléter vos informations personnelles pour chaque réaction.

Devenir membre (gratuit)   |   S'identifier

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de Tolerance.ca®. Vous devez lire Les règlements et conditions de Tolerance.ca® et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de Tolerance.ca®.
Suivez-nous sur ...
Facebook Twitter